Une enquête ouverte après la diffusion d’une vidéo montrant une jeune fille martyriser un chat


Une vidéo montrant une adolescente martyriser un petit chat a été diffusée sur les réseaux sociaux. (captures écran Snapchat)

Une vidéo montrant une jeune fille qui martyrise et maltraite un chat a été diffusée sur les réseaux sociaux, notamment sur Snapchat. La police nationale a ouvert une enquête pour retrouver l’auteur des faits.

Les images ont fait l’objet de nombreux signalements d’internautes aux enquêteurs de la plateforme Pharos, qui a demandé sur Twitter de ne pas partager cette vidéo. Les séquences proviennent du réseau social Snapchat.

Sur ces images, on aperçoit une jeune fille plonger un petit chat dans l’eau avant de le jeter en l’air. L’animal s’écrase violemment par terre. Dans une seconde scène, cette même adolescente fait tourner le félin en l’air.

La police a annoncé ce lundi qu’une enquête avait été ouverte afin d’identifier l’auteur des faits, tout comme la personne qui a filmé ces scènes.

« La maltraitance animale est un délit. La personne qui exerce, des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou qui commet un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, encourt 2 ans de prison et 30 000 € d’amende », a rappelé la police nationale sur Twitter.

Ce jeudi, la fondation Brigitte Bardot a annoncé qu’elle allait déposer plainte après une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montrant un homme décapiter un coq vivant, avec ses dents.