Une large majorité de Français se prononce contre le retour des djihadistes.

Illustration. (VOA / wikimedia)

Un sondage réalisé Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro montre que les Français sont très majoritairement contre le retour des djihadistes français de Syrie et d’Irak.


Les résultats ne laissent pas de doutes. 67% des personnes interrogées souhaitent que les enfants de djihadistes français restent en Irak et en Syrie révèle l’étude dont les résultats ont été dévoilés ce jeudi.

82% de ces mêmes personnes approuvent le jugement des djihadistes français en Irak. Par ailleurs, 89% des Français disent craindre le retour de djihadistes en France, alors que 53% se disent même très inquiets.

Jugés « selon la loi irakienne »

Le président irakien Barham Saleh a annoncé ce mardi lors d’une conférence de presse à l’Élysée aux côtés d’Emmanuel Macron, que 13 djihadistes français accusés d’avoir combattu dans les rangs de l’EI, arrêtés en Syrie et transférés en Irak, seraient jugés « selon la loi irakienne« .

La ministre de la Justice Nicole Belloubet a affirmé que la France interviendrait si des djihadistes français étaient condamnés à mort : « Notre pays n’accepte pas la peine de mort et donc si tel est le cas en Irak, évidemment nous interviendrions ».