Une voiture fonce dans la foule à Jérusalem, la police évoque une «attaque terroriste»


Illustration. (pixabay)

Une voiture a foncé dans la foule en plein cœur de Jérusalem, dans la nuit de mercredi à jeudi vers 01h45. 14 blessés sont à déplorer, dont l’un est dans un état grave.

Sur les quatorze blessés, douze sont des militaires israéliens, ont indiqué l’armée israélienne et des représentants des services de secours. Les faits sont qualifiés d’« attaque terroriste » a déclaré un porte-parole de la police cité par Haaretz.

Ils se sont produits dans la rue David Remez, où se trouvent notamment un théâtre, des restaurants et des bars prisés par les noctambules.

Le blessé grave serait âgé d’une vingtaine d’années et a été hospitalisé, d’après le témoignage d’un ambulancier.

L’auteur en fuite

D’après les premiers éléments de l’enquête, les militaires parcouraient la ville en amont de leur cérémonie de serment.

La police israélienne a déclaré que le conducteur du véhicule avait fui le lieu de l’incident, situés dans l’Est de Jérusalem, près des quartiers arabes de la ville. Il est activement recherché.

D’autre part, un Palestinien a été tué et sept autres blessés dans des heurts avec l’armée israélienne tôt jeudi à Jénine, dans le nord de la Cisjordanie occupée. Ces incidents surviennent un peu plus d’une semaine après l’annonce du projet américain pour le Proche-Orient qui prévoit notamment de faire de Jérusalem la capitale « indivisible » d’Israël.