Une voiture percute la terrasse d’un bar à Nancy : 7 blessés dont un grave


Illustration Actu17 ©

Un jeune automobiliste de 18 ans aurait perdu le contrôle de sa voiture avant de percuter la terrasse d’un bar à Nancy (Meurthe-et-Moselle) ce mercredi soir. Il y a sept blessés, dont un grave.

Le bilan humain aurait pu être bien plus lourd. Il était environ 22h30 ce mercredi soir lorsque les faits se sont produits, dans le quartier de la cathédrale, à Nancy. Un automobiliste qui sortait a priori d’un parking d’un hôtel voisin selon France Bleu, aurait perdu le contrôle de son véhicule pour des raisons encore indéterminées, après s’être engagé sur la seule voie de circulation.

La voiture a alors percuté un groupe d’amis attablés à la terrasse du bar « Buvette », situé au numéro 62, dont les tables étaient installées sur le trottoir de la rue. Le véhicule a terminé sa course contre le mur de l’établissement.

Un client s’est retrouvé coincé sous la berline arrêtée sur ses quatre roues explique L’Est Républicain. La victime hurlait de douleur. Une quinzaine de personnes s’est donc employée à soulever le véhicule pour dégager cet homme âgé d’une trentaine d’années.

« On aurait pu tous y rester… »

« On venait de se lever quelques secondes avant le choc pour aller acheter des sandwiches au kebab d’à côté », raconte un client à nos confrères. « On a entendu l’énorme bruit et lui qui hurlait. On aurait pu tous y rester… », ajoute-t-il. Le trentenaire souffre de plusieurs fractures et a été pris en charge par les secours avant d’être transporté dans le service déchoquage des urgences de l’hôpital central de Nancy.


Quatre autres clients ont été légèrement blessés, deux autres plus légèrement encore. Quant au conducteur âgé de 18 ans, il a été placé en garde à vue. Il est déjà connu des services de police précise le quotidien.

Il n’était pas sous l’emprise de l’alcool ou la drogue

Dans quelles circonstances a-t-il perdu le contrôle de son véhicule ? La piste accidentelle est privilégiée par la police tandis que la piste terroriste est écartée.

Le conducteur n’était pas sous l’emprise de l’alcool et n’avait consommé de produits stupéfiants. « Le mis en cause est titulaire du permis de conduire et le véhicule qu’il conduisait est assuré », a précisé le parquet de Nancy, au journal. « D’après les premiers témoins entendus sur place, il circulait à faible allure, quittait sa voie de circulation pour une raison pour l’heure inexpliquée », a-t-il ajouté. Par ailleurs, l’automobiliste a déclaré avoir « perdu le contrôle de son véhicule ». Les investigations se poursuivent.