Val-de-Marne : Le conducteur refuse le contrôle et traine un policier sur plusieurs mètres


Illustration. (Thierry Lindauer/Photo PQR/La Montagne/Maxppp)

Deux hommes circulaient dans un fourgon dans la nuit de mercredi à jeudi, au Perreux-sur-Marne (Val-de-Marne), lorsqu’ils ont croisé la route d’une patrouille de police qui leur a demandé de s’arrêter. Le conducteur s’est lancé dans une course-poursuite, trainant un policier sur plusieurs mètres qui a été blessé.


L’affaire a débuté par un simple contrôle routier et s’est soldée par une double interpellation, un fonctionnaire blessé ainsi que par de nombreux délits. Les policiers de la brigade de nuit de Nogent-sur-Marne ont demandé au conducteur d’une camionnette de s’arrêter pour un contrôle vers 22h45, alors qu’il circulait au Perreux-sur-Marne.

Ils sont ensuite descendus et se sont approchés du véhicule pour débuter le contrôle. L’un des fonctionnaires a passé sa main dans l’habitacle puisque la fenêtre était ouverte. C’est alors que l’homme au volant a brutalement redémarré, trainant le policier sur plusieurs mètres. Il s’est lancé dans une course-poursuite avec les forces de l’ordre et s’est dirigé vers Fontenay-sous-Bois, puis Rosny-sous-Bois et Neuilly-Plaisance (Seine-Saint-Denis).

Rues en sens inverse et feux rouges grillés

Durant sa course folle, le mis en cause a pris de dangereux risques. « Il a pris des rues à contresens et a franchi plusieurs feux rouges sans s’arrêter. Il a également percuté des véhicules en stationnement », détaille une source proche de l’enquête. Le fuyard est finalement revenu sur la commune du Perreux-sur-Marne, où il a percuté un panneau de stationnement. Le fourgon s’est immobilisé et les deux occupants ont poursuivi leur fuite à pied.

Le passager de 28 ans a rapidement été rattrapé par les policiers de la brigade de nuit qui l’ont interpellé. Quant au conducteur, ce sont leurs collègues de la brigade anticriminalité (BAC) qui l’ont arrêté alors qu’il s’était introduit dans un jardin. L’homme âgé de 20 ans s’est rebellé lors de son interpellation. Il était porteur d’une lame de rasoir. Les deux complices ont été placés en garde à vue.


Un fourgon et une moto volés

Dans la camionnette du duo, les policiers ont découvert une moto de grosse cylindrée. Elle venait d’être volée au Perreux-sur-Marne. La suite des investigations a montré que le véhicule utilisé par les interpellés était également volé. « Ils avaient installé des plaques d’immatriculation d’un véhicule du même modèle pour passer inaperçu, mais le numéro de série ne correspondait pas », indique cette même source. C’est ce que l’on appelle « une doublette parfaite » dans le jargon policier.

Le policier qui a été trainé s’est vu attribuer 5 jours d’Incapacité totale de travail (ITT). « L’affaire aurait clairement pu virer au drame. Le comportement de cet homme a été particulièrement dangereux, sans parler du fait qu’un policier aurait pu perdre la vie », lâche une source policière.

Les deux hommes qui sont déjà connus des services de police pour des faits similaires, sont désormais poursuivis pour de nombreux délits, principalement le conducteur : refus d’obtempérer, mise en danger de la vie d’autrui, violences sur personne dépositaire de l’autorité publique avec arme par destination, rébellion, dégradations et dégâts aux domaines publics ainsi que recel de vol en réunion. Ces derniers ont été déférés en fin de soirée vendredi et pourraient être jugés dans le cadre d’une comparution immédiate ce lundi, au tribunal correctionnel de Créteil.