Val-de-Marne : Le surveillant d’un collège appelle à «foutre le feu aux mosquées», il a été mis à pied


Illustration. (Adobe Stock)

Un surveillant du collège privé Jeanne-d’Arc situé à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) a été mis à pied. L’homme avait appelé à « foutre le feu aux mosquées » pour « rendre service à tout le monde ».

Il tenait des propos choquants. Un surveillant travaillait depuis un mois au collège privé Jeanne-d’Arc de Saint-Maur-des-Fossés qui accueille des élèves de toutes les confessions. Ce dernier a rapidement eu la réputation d’être « autoritaire » et de punir les élèves à répétition explique Le Parisien.

Certains ont d’ailleurs retrouvé un profil Facebook où le surveillant a écrit un commentaire raciste, dans le cadre du mouvement des Gilets jaunes. Dans ce message depuis effacé, l’homme avait appelé à « foutre le feu aux mosquées » pour « rendre service à tout le monde ».

« Il connaissait à peine les règles de notre collège qu’il voulait déjà nous imposer les siennes »

Ce lundi, la direction du collège a convoqué le surveillant embauché en contrat à durée déterminée (CDD), pour lui signifier sa mise à pied. Il est par ailleurs convoqué ce vendredi pour un entretien.

Les parents d’élèves ont tous reçu ce mardi, un mail de la direction les informant de la « situation grave concernant des publications sur les réseaux sociaux d’un surveillant ». « Il voulait faire sa loi, résume Paul, en 5e. Il connaissait à peine les règles de notre collège qu’il voulait déjà nous imposer les siennes », raconte un élève interrogé par le quotidien francilien.