Val-de-Marne : L’incroyable sauvetage de 3 policiers qui ont extirpé une femme de sa maison en flammes


Illustration. (Photo Remy Buisine ©)

Arrivés les premiers sur les lieux, trois policiers n’ont pas perdu une minute face à l’urgence de la situation : une femme de 61 ans se trouvait toujours dans sa maison en flammes. Ils sont parvenus à la sauver.


INFO ACTU17. Trois policiers en police-secours ont été appelés pour l’incendie d’une maison à Maisons-Alfort (Val-de-Marne) dans la nuit de lundi à mardi, peu après minuit. Rapidement sur les lieux, les trois fonctionnaires en tenue ont constaté que d’importantes flammes dégagant une épaisse fumée, étaient visibles dans cette maison située au 6 rue Voltaire.

Ces derniers ont demandé aux personnes présentes autour de l’incendie de s’écarter pour leur sécurité. Dans le même temps, la riveraine qui a appelé les secours a précisé aux trois policiers qu’une femme se trouvait toujours dans la maison en flammes.

Un policier escalade un mur et pénètre par une fenêtre

Plusieurs personnes ont tenté d’ouvrir la porte d’entrée de l’habitation mais l’accès était bloqué par une poubelle en métal. Sans perdre un instant, l’un des trois policiers, un jeune Adjoint de sécurité (ADS), a escaladé un mur pour accéder à une fenêtre et ainsi pénétrer dans la maison en feu.

Ce dernier a réussi à se faufiler jusqu’à la porte d’entrée, pour en dégager l’accès explique une source policière.


Une femme inconsciente, le visage brûlé

Les deux autres policiers ont pu entrer à leur tour dans le logement rempli de fumée. Les fonctionnaires sont parvenus à accéder tant bien que mal au centre de la maison. C’est là qu’ils ont aperçu une femme inconsciente, allongée sur un lit, le visage brûlé. Cette dernière était couverte de suie.

Deux des policiers ont saisi la victime pour l’évacuer au plus vite, tandis que le troisième guidait ses collègues vers la sortie. Personne d’autre ne se trouvait dans la maison.

Les trois policiers sont intervenus dans cette maison, au 6 rue Voltaire à Maisons-Alfort. (capture écran Google view).

Évacuée à l’hôpital avec un pronostic vital réservé

Une fois à l’extérieur, les fonctionnaires ont réalisé les premiers gestes de secours. La victime âgée de 61 ans ne parlait pas mais bougeait difficilement les mains et clignait des yeux selon cette même source. En attendant sa prise en charge par les sapeurs-pompiers, les policier ont placé la victime en position latérale de sécurité (PLS).

Les soldats du feu sont arrivés quelques instants après et ont pris en charge la sexagénaire grièvement blessée. Cette dernière avait inhalé beaucoup de fumée et présentait des brûlures au niveau du visage. Elle a été conduite à l’hôpital Henri Mondor à Créteil alors que son pronostic vital était réservé.

Après avoir maîtrisé cet incendie, les pompiers ont indiqué que le feu avait débuté dans la partie arrière de la pièce principale de la maison où se situe la cuisine, pour des raisons qui restent indéterminées à ce stade. Une enquête a été ouverte.