Val-de-Marne : Un animateur écroué pour l’agression sexuelle d’une fillette de 4 ans.

Accueil de loisir P’tit Gibus à Joinville-le-Pont (photographie Mairie)

Depuis les faits présumés, la mairie et l’Éducation Nationale ont reçu des consignes strictes de confidentialité de la part du Procureur de la République de Créteil et des policiers.


Le 23 janvier dernier, une fillette de 4 ans s’est plainte à ses parents de « maux de ventre ». Après des examens médicaux, les parents ont déposé plainte pour « agression sexuelle » sur le fille, contre un jeune homme de 19 ans. Les faits se seraient déroulés au centre de loisirs de l’école maternelle P’tit Gibus, à Joinville-le-Pont, révèle Le Parisien. Le suspect travaillait au centre de loisirs en tant qu’animateur.

Mis en examen et placé en détention provisoire

Le jeune homme venait d’obtenir son Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur (BAFA) et exerçait depuis le mois de septembre dernier. Une enquête a été ouverte et confiée aux policiers de la Brigade territoriale de protection de la famille (ex-brigade des mineurs, ndlr). Le suspect a été placé en garde à vue puis mis en examen et incarcéré. Il a été également suspendu de ses fonctions, selon le quotidien francilien.

Une lettre du maire

Dans une missive adressée aux parents d’élèves le 12 février, l’édile de la commune indique que « tous les enfants scolarisés dans l’école, cités à titre de témoin ou pour lequel il y avait un doute quant à l’attitude de cet animateur ont été entendus par les enquêteurs ». Le maire a organisé une intervention de la Cellule d’urgence médico-psychologique du Samu 94, à destination des personnes qui nécessitent son soutien. La cellule sera opérationnelle plusieurs mois.