Val-de-Marne : Un gendarme se suicide dans sa caserne à Maisons-Alfort


Illustration. (Shutterstock)

Un gendarme s’est donné la mort ce samedi soir alors qu’il se trouvait dans sa caserne à Maisons-Alfort (Val-de-Marne).

Nouveau drame dans les rangs des forces de l’ordre ce week-end. Selon nos informations, un gendarme d’une trentaine d’années s’est suicidé vers 23 heures ce samedi, en utilisant son arme de service, alors qu’il se trouvait dans son logement de fonction de la caserne de Maisons-Alfort.

Une enquête a été ouverte par les services de la gendarmerie.

Des suicides en forte hausse chez les policiers et gendarmes

Depuis le 1er janvier, le taux de suicide dans les rangs des forces de l’ordre est en forte hausse. Selon un décompte non officiel, il s’agirait du 12ème militaire de la gendarmerie à s’ôter la vie, tandis que 49 fonctionnaires de police ont commis le même geste irréparable cette année.

En 2018, 35 policiers et 33 gendarmes ont mis fin à leurs jours selon les chiffres du ministère de l’Intérieur.


Un soutien psychologique 24h/24

Récemment, la place Beauvau a mis en place un numéro de téléphone dédié aux policiers qui ont besoin d’une écoute ou d’un soutien psychologique. Joignable 24h/24 et 7j/7, il est géré par une entreprise extérieure spécialisée qui met à disposition des psychologues.