Val-de-Marne : Un grave accident de la route impliquant une voiture de police fait 5 blessés


Un violent accident de la circulation impliquant une voiture de police a eu lieu ce lundi soir à Champigny-sur-Marne. (photo DR)

Un spectaculaire accident de la circulation s’est produit à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), ce lundi soir. Percutée, une voiture de police a été projetée contre celle d’un automobiliste arrêtée à un feu rouge. Cinq blessés sont à déplorer.

Un homme qui se trouvait au volant de sa Volkswagen Polo, arrêtée à un feu rouge sur le boulevard de Stalingrad à Champigny-sur-Marne, a été grièvement blessé lundi soir. Une voiture de police a fait trois tonneaux devant lui, avant d’atterrir sur son pare-brise. Cet accident a fait au total cinq blessés, rapporte Le Parisien.

Un peu avant, vers 20h30, les patrouilles de police du secteur avaient été avisées qu’un cambriolage était en cours à Nogent-sur-Marne. Un équipage de Champigny-sur-Marne composé de trois policiers s’est alors dirigé sur place, gyrophares allumés et sirène hurlante. À toute vitesse, ils ont emprunté le boulevard de Stalingrad et franchi un feu rouge au croisement avec la rue Juliette de Wils.

Dans le même temps, une automobiliste à bord d’une Peugeot 206 roulait sur cette même rue et se dirigeait vers la patinoire. Elle a passé le carrefour au feu vert et a percuté la voiture de police sur son arrière gauche. Sous la violence du choc, le véhicule des fonctionnaires a basculé sur le côté et fait trois tonneaux, avant d’atterrir sur le pare-brise de la Polo, arrêtée en face.

Les pompiers ont été alertés et se sont déplacés en nombre depuis plusieurs casernes situées aux alentours. Le SAMU est également intervenu. La conductrice de la Peugeot 206 souffrait de douleurs aux cervicales et a été conduite à l’hôpital Saint-Camille. Son état de santé n’inspirait pas d’inquiétude, tout comme celui de deux policiers légèrement blessés.

Le conducteur de la Polo a dû être désincarcéré

Toutefois, deux victimes ont été plus gravement touchées. Un policier a été sérieusement blessé, sans que son pronostic vital ne soit engagé. Tout comme ses collègues, il a été transporté à l’hôpital privé Paul-d’Égine, situé sur la commune.

L’automobiliste arrêté au feu rouge dans sa Polo a été pris en charge par les secours en urgence absolue et hospitalisé. Il souffrait d’un traumatisme crânien et d’une plaie saignante au niveau de la tête. Les pompiers ont dû le désincarcérer de sa voiture. Ses jours ne sont pas en danger.