Val-de-Marne : Une touriste attaquée dans son hôtel par plusieurs malfaiteurs, près de 40 000 euros de butin


Illustration Actu17 ©

Les quatre malfaiteurs bien organisés sont repartis avec près de 40.000 euros de butin. Leur véhicule a été signalé volé il y a plusieurs jours.

INFO ACTU17. Il était environ 21h15 ce mardi soir lorsqu’une touriste asiatique est arrivée à l’hôtel Kyriad situé rue René Villars à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), à quelques centaines de mètres de l’entrée de Paris.

La victime faisait partie d’un bus de touristes qui était arrivé peu avant. Elle se trouvait dans le hall de l’hôtel lorsqu’elle a soudainement été attaquée par deux individus au visage dissimulé. Ces derniers ont d’abord tenté de lui dérober sa valise mais la touriste ne s’est pas laissée faire.

Un vol avec violences bien préparé

Les deux malfaiteurs ont finalement agrippé son sac à main et ont violemment tiré, jusqu’à faire chuter la victime au sol, faisant céder par la même occasion la bandoulière. Ils ont ensuite pris la fuite alors que deux complices les attendaient à l’extérieur, l’un se trouvant au volant d’un véhicule Volkswagen Tiguan.

Les policiers se sont rendus sur place et ont pu consulter les vidéosurveillances. Les images montrent que les malfaiteurs avaient repéré l’arrivée du bus et attendaient le bon moment pour passer à l’acte.


Par ailleurs, lors de l’agression, l’un des deux auteurs a gardé l’une de ses mains dans son pull, laissant volontairement planer le doute sur la présence d’une arme.

Une montre Rolex et près de 20 000 euros d’argent liquide

Selon nos informations, les agresseurs ont fait main basse sur un important butin qui se trouvait dans le sac à main de la victime : une montre Rolex estimée à 20 000 euros, une somme comprise entre 17 000 et 20 000 euros en argent liquide, mais également deux smartphones et deux cartes bancaires. La victime n’a pas été blessée lors de cette violente agression.

Les premières investigations ont permis de déterminer que le véhicule des malfaiteurs avait été signalé volé le 20 mars dernier. L’enquête a été confiée à la police judiciaire du Val-de-Marne (SDPJ 94).