Val-d’Oise : Un jeune homme de 17 ans mis en examen pour avoir agressé sexuellement 6 femmes


Illustration. (Shutterstock)

Un ressortissant guinéen âgé de 17 ans a été mis en examen pour de multiples agressions sexuelles sur des jeunes femmes, commises sur la ligne H du Transilien dans le Val-d’Oise, ces derniers mois.

Un jeune migrant de 17 ans a été interpellé le 25 septembre dernier. Ce jour-là, l’adolescent a abordé une jeune femme dans un train de la ligne H entre les gares de Seugy et de Luzarches raconte Le Parisien. Après avoir entamé une discussion, il lui a proposé de devenir son ami puis s’est masturbé devant elle en prenant soin de ne pas montrer son sexe.

Avant de quitter la rame et de disparaître, il a touché la poitrine de sa victime sous ses vêtements. La jeune femme a alerté les gendarmes, donnant une description précise de l’auteur des faits.

Une patrouille s’est rendue sur place, en gare de Luzarches, et le suspect a pu être interpellé par les militaires après qu’il a tenté de prendre la fuite. Peu avant, l’adolescent était en train d’importuner une autre jeune femme.

Cinq autres victimes de 18 à 25 ans identifiées

Durant la garde à vue du mis en cause, les enquêteurs se sont penchés sur l’ensemble des plaintes depuis le mois de juin dernier, correspondant à des faits similaires, notamment au niveau des gares de Montsoult, de Persan-Beaumont et de Luzarches. Au total, cinq autres victimes de 18 à 25 ans ont été identifiées.


Le jeune migrant qui était hébergé dans un foyer à Domont au moment où les faits ont été commis, a été mis en examen par un juge des enfants de Pontoise. Il a été placé dans un autre foyer avec une obligation de suivi psychologique.

Le mis en cause a raconté avoir vécu une histoire difficile, traversant la Méditerranée, où il a frôlé la mort selon son récit, avant d’arriver en France à la fin 2017.