Val-d’Oise : Violentes rixes entre bandes rivales de Garges et de Goussainville, 4 blessés


Illustration. (photo Remy Buisine ©)

Plusieurs rixes particulièrement violentes ont éclaté dans la nuit de mercredi à jeudi, à Goussainville et à Garges-lès-Gonesse (Val-d’Oise). Quatre individus ont été blessés lors de ces affrontements opposant deux bandes rivales. Des images de vidéosurveillances ont été diffusées sur les réseaux sociaux.

La nuit agitée des forces de l’ordre et des secours a débuté vers 00h20 lorsque plusieurs riverains de Garges-lès-Gonesse ont contacté les forces de l’ordre, expliquant qu’une trentaine d’individus étaient en train de s’affronter violemment. Certains étaient armés de couteaux, de bâtons et l’un a exhibé une arme de poing selon ces témoignages, qui faisaient également état de détonations.

Les policiers n’ont pas perdu une seconde et se sont rendus sur place, rue du Tiers pot. Les protagonistes avaient déjà quitté les lieux et aucun blessé n’a été retrouvé sur place selon une source policière.

Une seconde rixe en représailles à Goussainville entre une quarantaine d’individus armés

Environ une heure plus tard, vers 2 heures du matin, nouveaux appels, cette fois provenant de Goussainville. Une nouvelle rixe en représailles était en cours nous explique cette même source.

Des jeunes de Garges avaient décidé de faire une expédition punitive suite aux précédents affrontements.


Trois jeunes de 17 à 22 ans blessés à l’arme blanche

Cette fois, une quarantaine d’individus armés se sont affrontés en pleine rue, au cœur de la nuit. Les policiers se sont rapidement transportés sur les lieux. A leur arrivée, un grand nombre de protagonistes ont pris la fuite. Les forces de l’ordre ont pris en charge trois blessés sérieux, âgés de 17, 20 et 22 ans.

Connus des services de police, ces derniers présentaient des plaies saignantes liées à des coups à l’arme blanche. Ils ont été conduits à l’hôpital alors que leurs jours n’étaient pas en danger. Sur place, les fonctionnaires ont retrouvé une arme de type gomme cogne (un pistolet qui projette des billes de caoutchouc, ndlr).

Un autre blessé pris en charge

Plus tard vers 02h40, les pompiers ont pris en charge un homme âgé d’une vingtaine d’années sérieusement blessé à la gorge et à l’épaule, lui aussi par arme blanche, rue du Tiers pot à Garges, là où la première rixe s’était déroulée. Il a été conduit à l’hôpital, son pronostic vital n’étant pas engagé.

Une enquête a été ouverte et confiée aux policiers de la sûreté départementale.

Des images montrant une violence inouïe

Ce vendredi, des images de vidéosurveillances ont été diffusées sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter. Il s’agit bien des images de l’une de ces violentes rixes nous confirme une source policière. Attention : ces images peuvent choquer les plus sensibles.

Une autre vidéo publiée quelques heures plus tard sur ce même réseau social montre un jeune homme au sol qui est inconscient, qui présente une plaie au visage. « T’es venu faire quoi, t’es venu faire quoi », peut-on entendre sur la vidéo, puis « Goussainville, c’est dangereux mon pote ! ».