Variant britannique du Covid-19 : deux clusters «à risque» détectés en France


Illustration. (shutterstock)

Le ministère de la Santé a annoncé ce jeudi que deux clusters « à risque » du variant britannique du Covid-19, ont été détectés en France.


La menace d’une hausse des contaminations du Covid-19 suite à l’apparition du nouveau variant, plane sur la France. Deux foyers épidémiques « à risque » situés en Île-de-France et en Bretagne ont été identifiés a annoncé le ministère de la Santé ce jeudi.

Ils se situent dans une unité de soins de longue durée du pôle gériatrique de Chantepie à Rennes, et dans des établissements scolaires de Bagneux (Hauts-de-Seine).

19 cas du variant britannique ont été dépistés et trois autres du variant sud-africain. « 19 cas de contamination par la variante ‘VOC 202012/01’ et 3 cas de contamination par la variante ‘501.V2’ ont été confirmés par le Centre national de référence (CNR) des infections respiratoires », mentionne le ministère.

« Après la confirmation de cas de contamination par des variantes sur le territoire national, les autorités sanitaires renforcent la vigilance pour identifier le plus précocement possible chaque patient contaminé et mettre en place les mesures de protection et de freinage adaptées pour limiter au maximum la propagation de ces variantes virales, plus transmissibles », précise la Direction générale de la Santé dans un communiqué.


Le Premier ministre Jean Castex doit faire un point sur la situation épidémiologique en France lors d’une conférence de presse en fin d’après-midi ce jeudi.