Vaucluse : Il sort de prison et menace de mort un gendarme


Illustration. (Shutterstock)

À peine sorti de prison, le mis en cause a passé une dizaine d’appels malveillants sur le téléphone personnel d’un adjudant-chef et sur celui de sa brigade.

Sorti de détention le 13 mai dernier après deux mois passés derrière les barreaux, un sexagénaire comparaissait 10 jours plus tard devant le tribunal correctionnel d’Avignon pour une nouvelle affaire.

Des menaces de mort

Sans doute rancunier après sa précédente condamnation pour des délits routiers, l’homme âgé de 61 ans était jugé pour avoir menacé de mort un adjudant-chef de Pertuis. Il avait passé une dizaine d’appels malveillants sur son téléphone personnel et sur celui de sa brigade.

« J’arrête l’alcool »

Face aux magistrats, l’homme a reconnu avoir « mal agi » : « Il n’y avait plus de Kronenbourg alors j’ai pris deux bières plus forte à 8°. C’est une mauvaise conjonction avec les médicaments… », a-t-il déclaré, ajoutant « J’arrête l’alcool pour éviter à l’avenir ces désagréments indignes de moi ».

Il a finalement écopé de 4 mois de prison qui seront exécutés « sous la forme d’un placement sous surveillance électronique » relate La Provence. Il devra en outre verser 300 euros au titre des dommages et intérêts au militaire.