Vendée : Un mur monté devant le domicile d’une députée durant la nuit.

Le mur de parpaings. DR.

La députée visée s’est dite « surprise et déçue », dénonçant un mur « monté par des imbéciles ».


Ce dimanche, Patricia Gallerneau, députée LREM-Modem en Vendée, a découvert un mur devant son domicile de Talmont-Saint-Hilaire. Composé d’une cinquantaine de parpaings non scellés, il a été édifié durant la nuit.

Une plainte déposée

Les gendarmes sont venus constater les faits vers 10h30. L’élue a indiquer qu’elle allait déposer plainte dans l’après-midi. Elle s’est dite « surprise et déçue » et a dénoncé un acte du fait d’ « imbéciles ».

Dans un message publié sur son compte Facebook, l’élue a déploré : « À quoi servent le dialogue la communication mes réceptions, jamais refusées de gilets jaunes, s’ils viennent en douce de nuit, murer le domicile d’une famille… ».