Vienne : Une grenade et des noms de policiers découverts dans une cave d’immeuble à Châtellerault


La rue Jean-Charcot à Châtellerault. (capture écran Google view)

Après plusieurs signalements de riverains qui se plaignaient, les policiers ont décidé d’inspecter les caves d’un immeuble de Châtellerault (Vienne). Sur place, ils ont saisi une grenade et découvert les noms de plusieurs de leurs collègues inscrits sur un mur.

Ces découvertes n’ont rien de rassurant, bien au contraire. Ce sont les signalement du voisinage qui ont orienté les policiers. Les riverains du quartier des Minimes à Châtellerault ont en effet évoqué des menaces, des trafics suspects ainsi que des troubles à l’ordre public raconte La Nouvelle République. Les policiers ont donc décidé de se rendre sur place, il y a une dizaine de jours.

Une opération de contrôle a été réalisée dans les caves d’un immeuble de la rue Jean-Charcot et les policiers ont découvert une grenade, plutôt récente selon une source proche de l’enquête citée par le quotidien. Une arme décrite comme étant « en métal et de couleur bleue ». « On ne trouve pas une telle arme n’importe où », indique-t-on de même source.

Les noms de policiers ainsi que des plaques d’immatriculation de leurs véhicules

Les policiers ont dans le même temps retrouvé les noms et surnoms de plusieurs de leurs collègues, inscrits sur les murs. A côté : les plaques d’immatriculation de véhicules banalisés étaient écrites. Des relevés qui montrent une certaine organisation, qui serait celle de « guetteurs » agissant dans le cadre de trafics de drogue.

Les fonctionnaires n’ont d’ailleurs pas découvert de drogue durant cette opération mais des sachets vides pré-conditionnés. Une enquête a été ouverte.