Villepinte : Le conducteur d’une voiture volée tente de percuter les policiers pour leur échapper


Illustration © Actu17

L’homme a été placé en garde à vue pour tentative d’homicide notamment.

L’intervention des policiers a été dangereuse du début à la fin. Tout est parti de la surveillance d’un véhicule volé le 16 juin dernier, qui était stationné à Sevran (Seine-Saint-Denis) écrit Le Parisien. Ce SUV de marque Toyota avait été repéré depuis plusieurs jours par les forces de l’ordre.

Vers 22h45 ce dimanche, les policiers en « planque » ont repéré un jeune homme qui s’est installé au volant de ce véhicule équipé de fausses plaques d’immatriculation. Ils ont décidé de le suivre dans un premier temps puis de procéder à son interpellation. L’homme n’avait pas l’intention de se laisser faire et a accéléré.

Il s’est alors retrouvé face à un barrage des policiers de la Brigade anticriminalité (BAC), mis en place sur l’avenue Salvador Allende à Villepinte, pour le coincer. Le fuyard a foncé volontairement sur les fonctionnaires.

Pris à partie par des dizaines d’individus

Pour ne pas être renversé, l’un des policiers s’est jeté sur le côté. Son collègue a ouvert le feu à une unique reprise. Son tir a atteint la portière arrière gauche du SUV. Le suspect a ensuite décidé de prendre la fuite à pied mais a été vite rattrapé par les forces de l’ordre, alors qu’il frappait à la porte d’une habitation pour se dissimuler à l’intérieur.


Plusieurs dizaines d’individus sont à ce moment-là venus au contact des policiers, avec l’intention d’empêcher cette interpellation. Pour se défendre, les fonctionnaires ont fait usage de plusieurs grenades lacrymogènes et d’un tir de lanceur de balles de défense (LBD 40).

Le fuyard âgé de 21 ans a été placé en garde à vue pour recel, refus d’obtempérer et tentative d’homicide.