Villeurbanne : En garde à vue, il frappe une policière et tente de se saisir de son arme


Illustration. (biDaala_studio / Shutterstock)

Il a fallu l’intervention d’un second policier pour maîtriser l’agresseur. La policière a reçu des coups de pied et de poing.

Même dans un commissariat, les policiers doivent rester vigilants. Un sans domicile fixe a été interpellé dans la nuit de samedi à dimanche vers 5 heures, sur la place Émile-Zola à Villeurbanne (Rhône) rapporte Le Progrès. Cet homme âgé de 27 ans venait de dégrader la vitrine d’un commerce.

Il a été placé en garde à vue. Alors qu’une policière venait lui apporter son repas, vers 13 heures, le mis en cause a tenté de sortir de sa cellule pour s’échapper. La fonctionnaire l’en a empêché. Elle a reçu des coups de pied au niveau des jambes et des coups de poing au visage. Le gardé à vue a alors tenté de se saisir de son arme.

Interné d’office à l’hôpital

Un second fonctionnaire est arrivé et l’agresseur a pu être maîtrisé. Ce dernier a ensuite fait l’objet d’un examen de comportement, qui a conclu que son état de santé mental n’était pas compatible avec son placement en garde à vue.

L’homme a été interné à l’hôpital du Vinatier, à Bron.