Viol au 36 quai des Orfèvres : Les 2 policiers ont été libérés

Illustration. (photo Jacky D. / shutterstock)

Les deux anciens membres de la BRI-PP avaient été condamnés, le 31 janvier dernier, à 7 ans d’emprisonnement pour le viol d’une touriste canadienne en 2014.


Incarcérés depuis leur condamnation, Antoine Q., 40 ans, et Nicolas R., 49 ans, ont été libérés ce jeudi. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire avec interdiction d’entrer en contact entre eux, tout comme avec leurs anciens collègues de la BRI-PP.

7 ans de prison ferme

Les deux anciens policiers ont toujours nié les faits qui leur sont reprochés. Jugés coupables de viol par la Cour d’Assises de Paris, ils ont été condamnés à une peine de 7 ans d’emprisonnement ferme avec mandat de dépôt. En outre, il ont été condamnés à verser la somme de 20 000€ à la victime au titre du préjudice moral. Les deux hommes avaient fait appel de la décision.

Une soirée alcoolisée dans un bar de nuit

Les faits remontent à la nuit du 22 au 23 avril 2014. Les deux ex-policiers de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) avaient invité une touriste canadienne, Emily S., dans les locaux de leur service, au 36 quai des orfèvres à Paris (Ier).

La victime était arrivée dans les locaux en titubant vers 00h40 cette nuit là. En sortant à 2 heures, sans collant, elle affirmait avoir été violée. Emily S. avait déclaré avoir été contrainte à pratiquer des fellations et avoir subi des pénétrations vaginales forcées, dans deux bureaux de la BRI, alors que trois hommes étaient présents.