Violences urbaines à Argenteuil : tirs de mortiers d’artifice et jets de cocktails Molotov sur les policiers


Les policiers ont été la cible de tirs de mortiers d'artifice et de cocktails Molotov. (photo Remy Buisine)

Des violences urbaines ont éclaté dans le quartier de La Dalle à Argenteuil (Val-d’Oise) ce lundi soir et ont duré plusieurs heures. Les policiers ont été la cible de nombreux tirs de mortiers d’artifice mais également de jets de cocktails Molotov.

Trois heures de violences et de dégradations. Les policiers ont été appelés pour un véhicule en feu vers 22h30, dans l’allée Wolfgang-Amadeus-Mozart située dans le quartier de La Dalle. Dès leur arrivée, les forces de l’ordre venues protéger l’intervention des sapeurs-pompiers ont été prises pour cible par une cinquantaine d’individus au visage dissimulé, divisés en plusieurs groupes précise une source policière.

Les fonctionnaires ont essuyé des dizaines de tirs de mortiers d’artifice – environ 80 – mais également des jets de projectiles divers ainsi que plusieurs jets de cocktails Molotov. Pour riposter, ils ont utilisé une centaine de grenades lacrymogènes et ont fait usage de leurs lanceurs de balles de défense près de 80 fois.

Dix voitures brûlées

Les sapeurs-pompiers ont pu intervenir vers 1 heure du matin pour éteindre les différents incendies. Dix voitures en stationnement ont été brûlées, dont six par propagation, ainsi que quatre conteneurs-poubelles. Un véhicule de police a également été dégradé par des projectiles.

Dix voitures ont été brûlées. (photo Rémy Buisine)

Un an après le décès de Sabri

Les faits surviennent un an jour pour jour après le décès du jeune Sabri, 18 ans, sur la commune, dans un accident de motocross. Dans cette affaire, le parquet de Pontoise avait annoncé un classement sans suite, confirmant « l’absence d’intervention d’un tiers dans l’accident ». Les proches du défunt mettent en cause un équipage de police qui se trouvait à proximité de l’accident, et ont réclamé l’ouverture d’une information judiciaire.