Violences urbaines à Évreux : 8 gendarmes blessés, des voitures et une maison incendiées, un tabac pillé


Des violences urbaines se sont déroulées durant la nuit de lundi à mardi à Évreux. (captures écran vidéos/DR)

Des violences urbaines ont éclaté à Évreux (Eure) dans la nuit du 13 au 14 juillet. Huit gendarmes ont été blessés et une maison a notamment été incendiée.

Nuit de violences à Évreux. Des voitures ont été incendiées, tout comme des poubelles et des abribus. Le feu d’un véhicule s’est propagé à une maison qui a été en partie détruite précise France Bleu. Les occupants de cette habitation ont été secourus par les policiers et les sapeurs-pompiers.

Des mortiers d’artifice ont également été tirés dans les quartiers de La Madeleine, de Navarre et de Nétreville, et un tabac a été pillé. Face à cette situation, un escadron de gendarmes mobiles a été déployé sur place pour soutenir les policiers face à ces violences urbaines.

Ces derniers ont été confrontés à des bandes de plusieurs dizaines d’individus décidés à en découdre indique Paris Normandie. Un témoin évoque quant à lui un « climat insurrectionnel » auprès de nos confrères.

Les violences se sont déroulées de 22 heures jusqu’à 3 heures du matin. Des images amateurs ont été diffusées sur les réseaux sociaux.


Les forces de l’ordre ont fait usage de moyens lacrymogènes pour répondre aux tirs de mortiers et aux jets de projectiles. Huit gendarmes ont été légèrement blessés au cours de la nuit et il n’y aurait eu aucune interpellation. Une enquête a été ouverte.