Violences urbaines à Mâcon : les policiers visés par des tirs de mortiers, une école et des voitures incendiées


Illustration. (Shutterstock)

Nouvelles violences urbaines à Mâcon (Saône-et-Loire) dans la nuit de samedi à dimanche.


Longue nuit pour les forces de l’ordre et les sapeurs-pompiers à Mâcon. Des violences urbaines ont débuté vers 22 heures lorsque les policiers sont intervenus dans le quartier de La Chanaye rapporte Le journal de Saône-et-Loire. Les fonctionnaires ont été la cible de tirs de mortiers d’artifice et de jets de projectiles. Des renforts ont ensuite été demandés.

Plusieurs voitures ont été incendiées au cours de la nuit. Des feux de containers poubelles ont également été signalés dans le quartier Marbé, où un incendie a été allumé à l’école maternelle Jean-Moulin vers 3 heures du matin.

La façade de l’établissement scolaire a été brûlée mais les flammes ne se sont visiblement pas propagées à l’intérieur, par chance. Les sapeurs-pompiers sont intervenus à de nombreuses reprises au cours de la nuit.

« Les coupables devront être sévèrement punis »

«  Je suis scandalisée et indignée face à de tels agissements et je trouve insupportable que l’on s’attaque à une école, lieu d’apprentissage pour tous. C’est un symbole de la République qui a été visé. Les coupables devront être sévèrement punis », a réagi la première adjointe au maire, Catherine Carle-Viguier, auprès de nos confrères.

Déjà le week-end dernier, Mâcon avait été le théâtre de violences urbaines. Les sapeurs-pompiers étaient tombés dans un guet-apens et avaient été violemment pris pour cible, tout comme les policiers à leur arrivée.