Violences urbaines : Incendies, guet-apens et tirs de mortiers sur les policiers à Rouen


Des violences urbaines se sont déroulées ce dimanche soir à Rouen. (captures écran vidéos)

Les forces de l’ordre ont été prises pour cible à plusieurs reprises à Rouen (Seine-Maritime) ce dimanche après-midi, jusqu’au début de la nuit. Il n’y a pas eu d’interpellations durant ces violences urbaines. Un policier a été légèrement blessé.


La soirée a été longue à Rouen ce dimanche. Tout a commencé vers 17h30 dans le quartier des Hauts-de-Rouen, classé comme Quartier de reconquête républicaine (QRR). Des CRS en patrouille ont été attaqués par une quinzaine d’individus qui leur ont lancé de nombreux projectiles, au niveau de la rampe du Châtelet.

Les forces de l’ordre se sont défendues en faisant usage de plusieurs grenades lacrymogènes et par un tir de lanceur de balles de défense (LBD) indique une source policière. L’un des policiers a été légèrement blessé par un projectile et un véhicule a été endommagé.

Des rodéos urbains en début de soirée

Quelques heures plus tard, en début de soirée, des individus se sont lancés dans des rodéos urbains avec des motos, des quads et des voitures, dans le secteur de la rue Galilée et dans les quartiers de la rive gauche, en signe de provocation envers la police.

Les policiers de la BAC tombent dans un guet-apens face à une trentaine d’individus

La situation a de nouveau dégénéré vers 22 heures. La police a reçu les appels de plusieurs riverains indiquant que des conteneurs poubelles avaient été incendiés et placés au milieu de la rue Galilée.

Trois équipages de la brigade anticriminalité (BAC) se sont rendus sur place afin de déterminer ce qu’il se passait exactement. Mais dès leur arrivée, une trentaine d’individus les ont pris pour cible en utilisant de très nombreux mortiers d’artifice comme il est possible de le constater sur des vidéos amateurs, diffusées sur les réseaux sociaux. Un acte qualifié de « guet-apens » par cette même source.

Plusieurs barricades avaient été installées au milieu de la rue Galilée, à plusieurs endroits différents avec des conteneurs poubelles notamment. Les forces de l’ordre ont utilisé des moyens lacrymogènes mais ont finalement quitté les lieux à bord de leurs trois véhicules.


70 policiers déployés

Une opération de sécurisation a ensuite été mise en place et environ 70 policiers dont une quarantaine de CRS ont été déployés dans le quartier. Les sapeurs-pompiers sont intervenus à de nombreuses reprises à différents ednroits de la ville.

Peu après, vers 22h30, policiers et pompiers sont intervenus dans la rue de Lombardie pour un incendie à proximité d’une chaufferie. Deux engins de chantier avaient été incendiés. Le calme est revenu peu avant minuit et aucun des auteurs n’a pu être interpellé. Une enquête a été ouverte.