Voiture volée, véhicules de police percutés, multiples coups de feu : un chauffard de 16 ans interpellé au Vésinet


Illustration. (Jose Hernandez Camera 51/shutterstock).

Un adolescent de 16 ans au volant d’un SUV volé a tout tenté pour échapper aux policiers qui ont ouvert le feu à de multiples reprises. Le fuyard a fini par être arrêté.

Un refus d’obtempérer et des dizaines de coups de feu au Vésinet (Yvelines) ce samedi après-midi. Les policiers de la Brigade anticriminalité (BAC) ont repéré une véhicule signalé volé vers 16 heures au milieu de la circulation, sur le boulevard Carnot raconte 78actu. Le conducteur au volant de ce SUV Citroën DS7 a refusé le contrôle, et a accéléré.

Les policiers parviennent à le coincer mais le chauffard effectue une manœuvre et défonce les véhicules des forces de l’ordre pour s’échapper détaille Le Parisien. Il percute ensuite des voitures en stationnement et manque tout juste de renverser une femme coincer contre un mur.

Peu après, des fonctionnaires descendent de leur véhicule pour tenter de maîtriser le chauffard mais celui-ci redémarre encore. Les policiers ouvrent le feu pour le forcer à s’arrêter. De nombreux tirs, une trentenaire selon le quotidien francilien. Un témoin a diffusé ses images sur les réseaux sociaux. Il est possible d’entendre une dizaine de tirs et des piétons paniqués, alors qu’un policier décrit la situation très tendue sur les ondes police.

Interpellé alors qu’il s’était caché dans une cave

Un peu plus loin, le fuyard percute un autre véhicule en stationnement puis décide d’abandonner sa voiture et de partir en courant. Une heure plus tard, le mis en cause est interpellé. Il s’était caché dans la cave d’un immeuble. Un important dispositif de police avait été mis en place pour le retrouver.

Âgé de 16 ans, originaire de Bezons (Val-d’Oise) et déjà connu des services de police pour des délits routiers, notamment des refus d’obtempérer, l’adolescent a été placé en garde à vue. Les tirs des policiers n’ont touché personne. Trois fonctionnaires ont toutefois été légèrement blessés durant cette intervention.

Le suspect pourrait faire partie d’un réseau de revendeurs de voitures volées qui exportent vers l’étranger selon une source proche de l’enquête citée par Le Parisien. La sûreté départementale des Yvelines a été chargée des investigations.