Vosges : Une jeune mère de famille retrouvée morte étranglée chez elle, un suspect écroué


Une femme a été retrouvée morte à son domicile, rue Marcel Jacquot à Saint-Dié-des-Vosges. (capture écran Google)

Une jeune femme âgée de 25 ans a été retrouvée sans vie dans son appartement de Saint-Dié-des-Vosges (Vosges), il y a une dizaine de jours. Un homme, déjà condamné pour meurtre, a été interpellé puis placé en détention provisoire.


Les policiers ont été alertés par des habitants de l’immeuble Artois situé rue Marcel Jacquot dans le quartier de Kellermann, à Saint-Dié-des-Vosges, il y a une dizaine de jours. Ces derniers ont expliqué aux forces de l’ordre qu’une odeur nauséabonde se dégageait de l’appartement d’une jeune femme, relate Vosges Matin.

Dans le logement, les policiers ont fait une macabre découverte. Le corps de la jeune mère d’un petit garçon, était en état de décomposition et était donc décédée depuis un certain temps.

Les premiers examens ainsi que les résultats de l’autopsie ont montré que la victime qui était âgée de 25 ans, avait été tuée par strangulation. Le Parquet d’Épinal a demandé l’ouverture d’une information judiciaire et a saisi un juge d’instruction. L’enquête a alors été confiée au Service régional de police judiciaire de Nancy (SRPJ).

Déjà condamné à 17 ans de réclusion pour le meurtre de sa compagne

Après quelques jours d’investigations, les policiers se sont intéressés à un suspect âgé d’une cinquantaine d’années, qui serait le beau-père de la victime. Il a été interpellé ce vendredi dans la Moselle.


Ce dernier a un lourd passé judiciaire. L’homme avait été condamné à 17 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises de Meurthe-et-Moselle, pour avoir tué sa compagne de l’époque précise le quotidien. En outre, il était sorti de prison il y a quelques mois.

Le mis en cause a été placé en garde à vue avant d’être déféré au parquet d’Épinal. Il a ensuite été placé en détention provisoire. De leur côté, les enquêteurs poursuivent leurs investigations.