Vosges : Une mère qui avait tenté de tuer sa fille à coups de couteau dans la gorge, jugée pénalement irresponsable et libérée.


Illustration. (Shutterstock)

Le jury populaire a décidé de la libérer, face à des expertises psychiatriques qui n’avaient pas pu déterminer si son discernement était totalement aboli ou non au moment des faits.


Vendredi vers 4h30 du matin, les jurés de la Cour d’Assises des Vosges ont rendu leur verdict après de longues délibérations. Finalement, ils ont libéré une mère de famille qui avait tenté de tuer sa fille de 13 ans.

Des coups de couteau à la gorge

La mère de famille de 46 ans était poursuivie par la justice pour une « tentative d’assassinat ». Elle avait porté à sa fille plusieurs coups de couteau à la gorge, après avoir donné des somnifères à ses trois enfants.

Une abolition totale du discernement

Si les expertises psychiatriques divergeaient concernant la qualification de son discernement au moment des faits, les jurés ont tranché. Ils ont déclaré l’intéressée comme pénalement irresponsable de cette tentative d’assassinat, relate RTL. Elle a finalement été libérée. Le Parquet, qui avait requis 8 ans de réclusion criminelle, décidera dans la semaine s’il fait appel de cette décision.