Yvelines : Le détenu organisait un trafic de stupéfiants depuis sa cellule


Illustration. (ErikaWittlieb / pixabay)

L’homme dirigeait un important trafic de cannabis depuis la prison.

Un coup de filet a été mené ce lundi dans les Yvelines par la Police Judiciaire de Versailles, assistée des policiers du commissariat de Conflans-Sainte-Honorine. Neuf individus ont été interpellés. Ils sont suspectés d’être à l’origine d’un important trafic de stupéfiants dans la cité Beauregard à Poissy.

Le boss du trafic était un détenu

Les investigations ont débuté en janvier dernier, à la suite d’un « tuyau » arrivé aux oreilles des enquêteurs. Un homme venait d’être dénoncé comme étant l’organisateur du trafic de cannabis de la cité Beauregard. Rapidement, l’organigramme de ce réseau a pu être reconstitué. Et les policiers se sont rendu compte que l’homme n’était pas le patron de ce réseau, mais son gérant.

Selon une source proche de l’affaire : « Le vrai patron est un homme issu d’une famille déjà très connue du secteur pour ses activités illicites. Il dirigeait son trafic depuis sa cellule de la prison du Val-de-Reuil (Eure), avec l’aide de ses deux frères. Il utilisait des téléphones portables, introduits illégalement en prison », relate Le Parisien.

Plusieurs kilos de cannabis, de l’argent et des armes

Les interpellations ont été suivies de perquisitions qui se sont révélées fructueuses. Quatre kilos de cannabis et 17 686 euros en espèces ont été saisis. Les enquêteurs ont mis la main sur deux pistolets de calibre 7,65 mm, un troisième de calibre .45 ainsi qu’un fusil à lunette et une trieuse à billets.


Les suspects doivent être déférés au Palais de Justice de Versailles à l’issue de leur garde à vue.