Yvelines : Le faux-policier tente de faire libérer un voleur à l’étalage


Illustration Actu17 ©

Le suspect, Youssef, a affirmé en garde à vue être un Youtubeur et avoir agi pour faire une vidéo insolite. Les enquêteurs n’ont pas trouvé trace de son compte Youtube.

Des agents de sécurité du centre commercial Parly 2, situé au Chesnais dans les Yvelines, ont fait une drôle de rencontre ce samedi. Vers 18 heures, ils venaient d’interpeller un présumé voleur à l’étalage dans la galerie marchande, lorsqu’ils ont été abordés par un inconnu.

Le faux policier tente de récupérer l’interpellé

L’homme, âgé de 28 ans, s’est présenté comme étant un policier de la « BAC », la brigade anticriminalité. Il a affirmé aux agents de sécurité que l’homme qu’ils venaient d’arrêter était un islamiste fiché S, relate Le Parisien. Le faux policier leur a demandé de lui remettre le suspect pour l’interroger.

Le voleur essaie de s’enfuir

Le voleur a tenté de s’enfuir alors que les vigiles discutaient avec celui qui se disait membre de la BAC. Il a été rattrapé in extremis.

Intrigués par le comportement de ce pseudo policier, les agents de sécurité ont appelé le commissariat, qui a dépêché une patrouille sur place.


Les vrais policiers débarquent

Ces derniers ont interpellé les deux hommes. Si le voleur à l’étalage a pu rapidement recouvrer sa liberté, cela n’a pas été cas de Youssef qui a fini en garde à vue.

Celui-ci s’est présenté aux enquêteurs comme étant un Youtubeur qui était en train de tourner une vidéo avec des complices munis de caméras. Concernant son usurpation de fonction, il a affirmé avoir été mal compris par les agents de sécurité en disant « playback » au lieu de « la BAC ».

S’il ne semble pas manquer de ressources en improvisation, son compte Youtube n’a toutefois pas été retrouvé par les enquêteurs. Il a été libéré à l’issue de sa garde à vue et l’enquête se poursuit en préliminaire, précise le quotidien francilien.