Yvelines : Un distributeur de billets attaqué à l’explosif dans une supérette, des clients blessés


Un distributeur automatique de billets a été attaqué à l'explosif, ce vendredi matin à Mézières-sur-Seine. (photo Twitter / @vieuxdeme1)

Un malfaiteur a attaqué le distributeur automatique de billets situé dans une supérette Carrefour Market de Mézières-sur-Seine (Yvelines) ce vendredi matin. Le souffle de l’explosion a causé des blessures à plusieurs personnes.

Un individu aurait déposé une charge explosive sur un distributeur automatique de billets avant de l’activer, ce vendredi vers 9h45, dans un Carrefour Market situé à Mézières-sur-Seine. L’explosion a soufflé l’automate et une partie de la devanture du magasin, relate Le Parisien.

Plusieurs clients et des passants, une trentaine, ont été touchés par la violente déflagration. Six d’entre eux ont été blessés et pris en charge par les secours. Une des victimes souffrait de brûlures à une jambe et a été hospitalisée à Meulan-en-Yvelines.

D’après les premiers éléments de l’enquête, le malfaiteur a pris la fuite en direction de l’autoroute A13, à bord d’un mini-van Volkwagen volé jeudi soir à Nanterre (Hauts-de-Seine). On ne sait pas, quant à présent, s’il a bénéficié de complicités, ni s’il est parvenu à emporter un butin.

Le magasin a été totalement évacué. Vers midi, le secteur était bouclé par un vaste dispositif de forces de l’ordre, tandis qu’une cinquantaine de pompiers portaient secours aux victimes, très choquées. Une cellule de soutien psychologique a été mise en œuvre et proposée aux témoins sur place. Une enquête a été ouverte et confiée aux fonctionnaires de la police judiciaire de Versailles.

Le véhicule du suspect retrouvé incendié

Un hélicoptère de la gendarmerie survole le secteur d’Épône et ses alentours, précise 78actu. Le fuyard est activement recherché. Le véhicule a été retrouvé incendié sur la commune de Louveciennes, à la mi-journée.

« Aujourd’hui, les distributeurs automatiques de billets sont équipés de dispositifs de destruction de leur contenu, ce qui rend ce type d’attaque totalement inutile. Ce qui s’est produit ici ce matin est plus que criminel, c’est complètement inconscient quand on sait qu’une boulangerie est située juste derrière » a déclaré Thomas Lavielle, le directeur de cabinet du préfet du département, qui s’est rendu sur place.