Yvelines : Un homme enlevé, roué de coups et aspergé d’essence sur fond de trafic de drogue


Illustration. (Shutterstock)

C’est le genre de « litige commercial » qui ne se règle pas à l’amiable. Un jeune homme, qui serait un intermédiaire entre ses agresseurs et des trafiquants de drogue du Val-d’Oise en a fait les frais.

Des riverains de la place des Dahlias à Carrières-sous-Poissy (Yvelines) ont alerté la police, mardi vers 7 heures du matin, en voyant qu’un jeune homme était traîné de force par deux individus dans la rue.

Les policiers sont immédiatement intervenus et ont pu interpeller l’un des deux suspects, rapporte Le Parisien. Ce dernier, âgé de 26 ans et domicilié à Ermont (Val-d’Oise), est soupçonné d’avoir participé à l’enlèvement du jeune homme âgé de 27 ans secouru par les fonctionnaires.

Une dette de 15 000 euros

Le jeune homme leur a affirmé qu’il avait été enlevé à Argenteuil (Val-d’Oise) et conduit de force à Carrières-sous-Poissy, avant d’être roué de coups et aspergé d’essence. Le parquet a confié l’enquête à la police judiciaire de Versailles. D’après les investigations, l’enlèvement serait la conséquence d’un litige au sujet d’une transaction de drogue.

La victime, qui faisait l’intermédiaire entre les trafiquants du Val-d’Oise et ses agresseurs, aurait payé les pots cassés d’une arnaque. Les malfaiteurs du Val-d’Oise lui auraient fait livrer un produit de substitution en lieu et place de 15 000 euros de drogue.


Le suspect nie en bloc

Face aux enquêteurs durant sa garde à vue, le suspect a nié avoir participé à un quelconque enlèvement. Il a affirmé que le jour de son interpellation, deux bandes se trouvaient sur la place et qu’il est étranger à cette affaire.

Les investigations se poursuivent. Les policiers s’attachent désormais à identifier les autres protagonistes de cette affaire des plus troubles.