Yvelines : Un homme roué de coups après avoir demandé à des jeunes de ne pas squatter un hall d’immeuble


Illustration. (Gérard Bottino / Shutterstock)

Après avoir reçu des menaces, l’homme a finalement été violemment agressé en sortant de son domicile.

Un boulanger de la Croix Bonnet, à Bois-d’Arcy (Yvelines), a été passé à tabac par deux individus, le 30 décembre dernier. Il avait décidé de faire partir une bande de jeunes qui squattait régulièrement le hall et les abords d’un immeuble de son quartier.

L’homme leur reprochait des nuisances sonores et des incivilités. En réponse à son action, il avait reçu des menaces… qui ont finalement été mises à exécution.

10 jours d’ITT

Ce jour-là, l’homme avait fait face à trois agresseurs. Il avait tenté de fuir, mais deux d’entre eux l’avaient rattrapé et passé à tabac, relate Le Parisien. Examiné par un médecin, la victime s’était vu attribuer 10 jours d’Incapacité totale de travail (ITT). Ce certificat avait été joint à sa plainte, qui a déclenché l’ouverture d’une enquête.

Les policiers de la Sûreté urbaine de Plaisir ont identifié les deux agresseurs, âgés de 18 et 20 ans. Ils ont été interpellés lundi. Tous deux ont reconnu les faits qui leur sont reprochés, mais ont assuré avoir répondu à une agression du boulanger, armé d’un pistolet à impulsion électrique, qui s’en serait pris à leur copain.


Cette arme n’a jamais trouvée par les enquêteurs. Leur procès a été reporté, mais le jeune homme soupçonné d’avoir porté les coups a été placé en détention provisoire. Son complice a été laissé libre, en attendant leur prochain rendez-vous face aux juges du tribunal correctionnel de Versailles.