Yvelines : Un policier se donne la mort avec son arme de service.

Illustration © Actu17

La police nationale est de nouveau frappée par le suicide de l’un de ses fonctionnaires.


La disparition d’un officier de la police nationale affecté au commissariat d’Élancourt (Yvelines) avait été signalée ce lundi. Le corps sans vie de Mickaël Q. a finalement été retrouvé ce mardi après-midi dans un bois.

Le fonctionnaire s’est suicidé avec son arme de service selon une source policière proche de l’enquête. Séparé, il était père de deux filles de 9 et 13 ans.

Trois suicides en 48 heures

Un policier de 45 ans s’est suicidé ce lundi au commissariat de Limoges, un second fonctionnaire affecté au commissariat de Dunkerque s’est lui aussi ôté la vie hier.

En 2018, plus de 35 policiers et au moins 31 gendarmes ont mis fin à leurs jours.

Dans une note interne diffusée en janvier à toutes les directions, le Directeur général de la police nationale Eric Morvan avait évoqué un « constat douloureux » devant « amener collectivement, à nous rappeler le devoir de soutien de toute la chaîne hiérarchique, du chef de service à l’encadrement de proximité, et la solidarité entre collègues ».