Yvelines : Une adolescente affirme avoir été séquestrée, violée et réduite en esclavage


Illustration. (biDaala_studio / Shutterstock)

Le Secours catholique a alerté la police après avoir recueilli la victime présumée.


Ce mercredi vers 18h10, le Secours catholique de Rambouillet dans les Yvelines a alerté la police des déclarations inquiétantes d’une adolescente présente dans leurs locaux de la rue Dubuc. Elle y avait été recueillie durant la nuit de mardi à mercredi.

Séquestrée

Selon une source proche de l’enquête, « cette adolescente d’origine Congolaise » a raconté qu’elle venait de « s’échapper d’un appartement où elle était retenue prisonnière » depuis le mois de décembre, relate Le Parisien. « Selon ses déclarations, elle serait parvenue à prendre la fuite vers 15 heures avant d’errer pendant plus de trois heures dans les rues, sans demander de l’aide à personne, pour finalement arriver au Secours catholique », d’après cette source.

Plusieurs viols

« Elle raconte qu’un ami de son père avait organisé depuis le Congo son voyage pour la France avec une promesse d’y trouver du travail », relate le quotidien francilien. Mais un quadragénaire se serait présenté à l’aéroport avant de la séquestrer. Il l’aurait obligée à s’occuper des tâches ménagères l’aurait violée quatre fois par semaine.

Les enquêteurs du commissariat de Rambouillet sont en charge des investigations. Il devront confirmer ou infirmer la véracité des informations communiquées par la victime présumée. Cette dernière n’a pas été en mesure d’identifier bourreau, ni de localiser l’appartement dans lequel elle aurait été séquestrée.