2 jours après son audition au Sénat, Alexandre Benalla a déclaré la perte de l’un de ses passeports.


Alexandre Benalla en septembre 2018. (DR)

L’ex-collaborateur a déclaré la perte d’un « passeport de service » ce mercredi, deux jours seulement après son audition auprès de la commission d’enquête sénatoriale, à laquelle il avait refusé de répondre à plusieurs questions.

Alexandre Benalla a déclaré la perte d’un « passeport de service » mais également d’une carte de service de l’Élysée révèle RTL, ce mercredi à la gendarmerie de Verneuil d’Avre et d’Iton, dans l’Eure.

L’ancien chargé de mission de la présidence de la République avait répondu aux questions de la commission d’enquête sénatoriale ce lundi. Toutefois, interrogé sur les conditions d’obtention de ses quatre passeports, Alexandre Benalla n’avait donné aucune réponse.

Ce dernier a été mis en examen pour « usage public et sans droit d’un document justificatif d’une qualité professionnelle » la semaine dernière, et placé également sous le statut de témoin assisté pour « faux et usage de faux document administratif », « obtention indue de document administratif » et « abus de confiance ».