5 enfants tués dans un accident sur l’A7 : «La voiture a pris feu avant d’effectuer les tonneaux» indique le préfet


Cinq enfants ont été tués dans un grave accident de la route sur l'A7 ce lundi soir. (photo Fabrice HEBRARD/PHOTOPQR/LE DAUPHINE/MAXPPP)

Un terrible accident de la circulation sur l’autoroute A7 a coûté la vie à cinq enfants âgés de 3 à 14 ans. Neuf personnes se trouvaient à bord du véhicule lorsqu’il a fait une sortie de route.

Un incident technique soudain serait à l’origine de cet effroyable drame survenu vers 19 heures ce lundi soir, à hauteur d’Albon (Drôme), sur l’autoroute A7, dans le sens Sud-Nord. Une famille originaire de Vénissieux, dans la métropole de Lyon, rentrait de vacances lorsque les faits se sont produits.

Un père de famille était au volant, les passagers étaient un couple de parents avec leurs quatre enfants, ainsi qu’une belle-sœur avec deux enfants.

« Une explosion, relativement conséquente »

Au total, neuf personnes étaient à bord de cette Renault Grand Scénic : six enfants et trois adultes. « Ce véhicule était lourdement chargé avec neuf personnes, trois adultes et six enfants. Le véhicule a commencé à prendre feu sur la route », a indiqué le procureur de la République de Valence Alex Perrin dans la nuit, cité par Le Dauphiné.

Ce mardi matin, le procureur a donné plus de précisions sur cet accident. « On aperçoit d’abord [sur la vidéosurveillance] un dégagement de fumées relativement important, et on voit même une explosion, relativement conséquente, dont on ne sait pas très bien si elle est au niveau du moteur ou au niveau de l’habitacle », a-t-il décrit. « Ensuite le conducteur perd le contrôle de sa voiture et on le voit partir sur le bas-côté ».


Le préfet de la Drôme Hugues Moutouh est lui aussi revenu sur le déroulement des faits ce mardi matin au micro de franceinfo. « La voiture a pris feu avant d’effectuer les tonneaux » a-t-il affirmé, en se basant sur les images de vidéosurveillance. « Manifestement le conducteur a cherché à se mettre sur la bande d’arrêt d’urgence. Mais les freins n’ont pas fonctionné », a ajouté Hugues Moutouh, évoquant un brasier « intense ».

Trois victimes dont un enfant entre la vie et la mort

Cinq enfants, âgés de 3 à 14 ans, sont décédés. Ces derniers ont été brûlés « à un niveau important », a précisé le magistrat, ce qui a compliqué leur identification.

Les quatre autres victimes, trois adultes et un enfant de 7 ans, sont parvenues à sortir du véhicule en feu. Ils ont été transférés à l’hôpital en état d’urgence absolue. Le pronostic vital de deux des adultes et de l’enfant, est engagé. 53 sapeurs-pompiers ont été déployés pour prendre en charge les victimes.

Un témoin a diffusé une vidéo amateur sur Twitter, filmée semble-t-il quelques instants après l’accident. On aperçoit le véhicule en flammes.

Une défaillance technique ou un défaut d’entretien

Une enquête a été ouverte afin de déterminer ce qui s’est passé et comment le feu a pris dans la voiture qui a ensuite violemment quitté la route. Les investigations devront permettre de préciser s’il y a eu une défaillance technique ou s’il s’agit d’un défaut d’entretien.

Avant de perdre connaissance, le conducteur a déclaré à des personnes venues le secourir qu’il avait rencontré un problème de freinage, a aussi rapporté Alex Perrin.


Emmanuel Macron a réagi sur Twitter

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin s’est rendu sur place dans la nuit. « Cinq enfants décédés dans des conditions particulièrement atroces et un enfant qui lutte pour la vie en ce moment même, on pense à ces familles particulièrement endeuillées », a-t-il déclaré rapporte France 3.

Le président de la République Emmanuel Macron s’est lui aussi exprimé, sur Twitter, dans la nuit. « Des enfants ont perdu la vie ce soir dans un terrible accident routier dans la Drôme. Je partage la douleur immense des proches des victimes. Mes pensées accompagnent aussi les blessés et tous ceux mobilisés à leurs côtés », a réagi le chef de l’État.