Accusé d’avoir répandu le coronavirus, un Français poursuivi pour «tentative de meurtre» en Afrique du Sud


Des policiers sud-africains. Illustration. (Wikimedia)

Un Alsacien qui se trouvait en séjour en Afrique du Sud doit être prochainement jugé pour ne pas avoir respecté de mesure de quarantaine, malgré le fait qu’il se savait malade du Covid-19.


Les vacances d’un Français en Afrique du Sud ont viré au cauchemar. Il est poursuivi pour « tentative de meurtre » après avoir été contrôlé avec des amis alors qu’il visitait le parc national Kruger, prisé pour les safaris photos, relate France Bleu.

Testé positif par un médecin

Le touriste a été pris de maux de tête et d’une fièvre légère lorsqu’il est entré dans le pays au début du mois de mars. Pensant qu’il était atteint du paludisme, il a consulté un médecin sur place, qui lui a fait passer un test de dépistage du Covid-19.

Le test s’est révélé positif, mais selon le Français, le médecin ne lui aurait pas demandé de rester en quarantaine. Avec ses amis, il s’est alors rendu à Sainte Lucie où les forces de l’ordre l’ont intercepté. Tout le groupe a été testé positif au Covid-19 et placé en quarantaine.

La justice du pays le poursuit pour un crime

Les autorités reprochent au jeune homme de s’être déplacé et d’être rentré en contact avec « un nombre inconnu de personnes » alors qu’il se savait contaminé par le coronavirus. Le Français n’a pas tenu compte des consignes de rester confiné dans son hôtel et s’est rendu à Sainte Lucie, a déclaré le porte-parole de la police Vish Naidoo.


Les règles en matière de confinement et de quarantaine sont très strictes dans le pays. Désormais poursuivi pour « tentative de meurtre », le jeune Alsacien a signé une attestation sur l’honneur qu’il serait présent à son procès. L’audience a été fixée à la fin juin.