Affaire Christian Quesada : Plusieurs femmes révèlent avoir reçu des photos du sexe de l’ex-champion des 12 coups de midi


Christian Quesada (photographie Facebook)

Plusieurs femmes dont une ancienne candidate des 12 Coups de Midi ont révélé avoir reçu des photos du sexe de Christian Quesada, lors de discussions privées sur les réseaux sociaux.


Il s’agit de nouveaux éléments à charge contre l’ancien champion des 12 Coups de Midi, la célèbre émission de TF1. Christian Quesada a été mis en examen et placé en détention provisoire ce mercredi 26 mars pour tentative de corruption de mineur, ainsi que pour détention et diffusion d’images pédopornographiques.

L’affaire avait débuté il y a deux ans par la plainte d’une jeune fille de 17 ans à qui Christian Quesada avait réclamé des photos dénudées et fait des propositions sexuelles.

Émeline avait 26 ans le 30 juillet 2016 lorsqu’elle a participé à l’émission présentée par Jean-Luc Reichmann. Elle avait été confrontée à Christian Quesada. La jeune femme s’est exprimée dans le magazine Closer : « Le tournage de l’émission durait toute la journée et j’ai eu l’occasion de déjeuner avec lui. On avait pas mal discuté ». Puis elle raconte : « Ensuite, il m’avait retrouvée sur Facebook et Twitter et il m’avait envoyé un message privé disant qu’il avait bien aimé jouer avec moi – nous étions allés jusqu’au duel – qu’il avait fait une belle rencontre et qu’il était content de voir qu’il y avait des jeunes qui avaient de la culture générale ».

« Il me racontait qu’il était tombé sur une plaque de verglas, (…) et qu’il s’était tordu le kiki »

Les échanges se sont poursuivis entre les deux participants. « On prenait des nouvelles. On avait des échanges amicaux sans équivoque » explique-t-elle. Puis en janvier 2018, la situation a dérapé lors d’une discussion en ligne : « Il me racontait qu’il était tombé sur une plaque de verglas, qu’il s’était ouvert le front, avait sept points de suture et qu’il s’était tordu le kiki ».

Pour autant, Émeline ne s’est pas alarmée. « J’ai vraiment pris ça comme une photo d’un bras dans le plâtre ou d’une cheville foulée. Cela faisait deux ans qu’on parlait de plein de choses, qu’il se confiait sur sa vie, ses enfants, son divorce. […] J’étais convaincue qu’il était maladroit, mais qu’il n’avait pas voulu m’envoyer des photos cochonnes. Je me suis dit: “Qui fait ça en 2018?” Et j’avais du respect pour lui et ce qu’il représentait » poursuit la jeune femme.

« Je me suis pris une claque, parce que j’ai le sentiment d’avoir été manipulée » a conclu l’ancienne candidate de l’émission, qui regrette de « ne pas avoir vu le caractère sexuel » de ce message.

Une seconde jeune femme livre un témoignage similaire

Une autre jeune femme a livré son récit à Closer. Audrey avait 26 ans elle aussi en 2016, lorsqu’elle a contacté Christian Quesada sur les réseaux sociaux « pour le féliciter de son parcours ». « Il m’a répondu et nous avons commencé à discuter régulièrement via les réseaux sociaux. Nous parlions de tout et de rien, de nos vies… Nous avions une vraie relation amicale » explique la jeune femme qui est aide-soignante de profession.

Cette dernière raconte avoir reçu le même type de message de la part de Christian Quesada qui lui a écrit pour lui dire « qu’il est stressé, qu’il a des palpitations et qu’en plus, il a son kiki qui se tord ». « Il savait que j’étais aide-soignante et voulait m’envoyer une photo pour avoir mon avis » confie la jeune femme qui affirme n’avoir pas pris au sérieux ces déclarations.

Audrey a tout de même gardé contact avec l’ancien champion des 12 Coups de Midi et l’a même reçu chez elle, le présentant par la même occasion à son compagnon et ses enfants.

Mais la situation s’est reproduite une nouvelle fois en mars 2018. « Alors que je prenais de ses nouvelles, il s’est remis à me parler de son “kiki tordu” et m’a de nouveau proposé une photo. J’ai de nouveau refusé et j’ai coupé les ponts avec lui » raconte-t-elle.

« Sans que je le lui demande, il m’a envoyé une photo de son front ouvert et de son sexe »

La jeune fille à l’origine de cette affaire, qui a déposé plainte à l’encontre de Christian Quesada, a été interrogée par le magazine Public. Dans cette interview diffusée ce vendredi, elle raconte que Christian Quesada l’a contactée par message privé sur Twitter alors qu’elle avait posté un tweet « concernant son apparition dans Les 12 coups de midi ».

« J’ai reçu un message où il m’informait qu’il était tombé dans les escaliers, et qu’il s’était ouvert le front et tordu le pénis. […] Sans que je le lui demande, il m’a envoyé une photo de son front ouvert et de son sexe » explique la jeune fille, âgée de 17 ans au moment des faits.

Christian Quesada lui a ensuite demandé des photos de son nombril et de ses pieds. La victime explique qu’elle a tout de même poursuivi les échanges avec son interlocuteur. « Je n’aurais pas dû lui répondre mais à chaque fois il revenait me parler sur Twitter ». Elle a finalement décidé d’en parler à ses amis, avant d’en faire part à la police.


Christian Quesada avait déjà été impliqué dans « trois affaires concernant des mineurs » en 2001, 2003 et 2009.