Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais échappe à une mise en examen pour viol


Nordahl Lelandais. (photo Facebook)

Nordahl Lelandais, 37 ans, a déjà été mis en examen pour le meurtre de la petite Maëlys De Araujo et celui du caporal Arthur Noyer notamment.

La justice a choisi de ne pas mettre en examen Nordahl Lelandais pour le viol de Maëlys. Ce mardi 6 octobre, l’ancien maître-chien a été placé sous le statut de témoin assisté par les juges d’instruction, à l’issue de son audition au palais de justice de Grenoble dans l’enquête sur l’éventuel viol de Maëlys De Araujo indique Le Figaro. Le parquet avait réclamé sa mise en examen dans cette partie du dossier.

Le statut de témoin assisté est juridiquement placé entre celui de témoin et celui de mis en examen. Nordahl Lelandais a déjà été mis en examen pour le meurtre de la fillette qui était âgée de 8 ans lorsqu’elle a été enlevée et tuée, en août 2017, durant une fête de mariage au Pont-de-Beauvoisin (Isère).

Un procès en mai 2021 pour le meurtre du caporal Noyer

Un ancien codétenu du tueur présumé de la prison de Saint-Quentin-Fallavier (Isère), a raconté à la justice que Nordahl Lelandais lui avait avoué avoir violé la petite Maëlys avant de la frapper à mort pour ne pas qu’elle se débatte. Une version très différente de celle donnée par l’ancien militaire qui a évoqué une mort « accidentelle », liée à une gifle portée à la petite fille de 8 ans pour qu’elle se taise, car elle était apeurée dans sa voiture.

Nordahl Lelandais a également été mis en examen pour agression sexuelle sur trois petites cousines. L’ancien militaire sera aussi jugé l’an prochain pour le meurtre du caporal Arthur Noyer, en avril 2017. La victime était alors âgée de 23 ans. Le procès doit se tenir du 3 au 12 mai 2021 devant la cour d’assises de la Savoie.