Affaire Neymar : Une vidéo montre la plaignante frapper la star brésilienne dans une chambre d’hôtel


Une vidéo amateur montrant Neymar Jr. et Najila Trindade Mendes de Souza a été diffusée par des médias brésiliens. (captures écran)

Une vidéo amateur montrant Neymar dans une chambre d’hôtel avec Najila Trindade Mendes de Souza a été diffusée par plusieurs médias brésiliens. On y aperçoit la jeune femme frapper subitement le footballeur.

L’affaire n’en finit plus. Najila Trindade Mendes de Souza a déposé plainte le 21 mai dernier contre le joueur du Paris-Saint-Germain Neymar Jr., l’accusant de l’avoir violée à Paris le 15 mai. Cette dernière a donné une interview à une chaîne brésilienne, détaillant les faits. Des extraits de cet entretien ont été diffusés ce mercredi soir.

La jeune femme affirme avoir été violée : « Il m’a retournée et a commis l’acte, et pendant qu’il commettait l’acte il a continué de me frapper violemment sur le derrière. Ça a été très rapide ».

Une vidéo lors d’un second rendez-vous

L’accusation a pris une nouvelle tournure ces dernières heures au Brésil après la diffusion d’une vidéo où l’on aperçoit le footballeur et la plaignante dans une chambre d’hôtel. Une vidéo amateur qui semble être celle d’un téléphone placé dans un recoin de la chambre et qui dure moins d’une minute. Il s’agirait en fait seulement d’un extrait de cette vidéo.

Selon le média brésilien Globo, les images sont celles d’un second rendez-vous entre Neymar Jr. et Najila Trindade. Une précision confirmée par l’avocat de la plaignante. Dans la première moitié de cette vidéo, personne n’est visible mais des paroles sont légèrement audibles ainsi que de la musique. Après une trentaine de secondes, on entend Neymar prendre la parole : « Alors ? Comment ? ».


« Tu vas me frapper, non ? Est-ce que tu vas me frapper ? »

Le joueur du PSG s’approche du lit, suivi par la jeune femme, et s’allonge en répétant : « Alors ? Comment ? ». Najila Trindade s’allonge sur le footballeur. « Non, non, non, non, non, ne me frappe pas non », dit Neymar.

« N’est-ce pas ? Tu vas me frapper, non ? Est-ce que tu vas me frapper ? », lui répond la jeune femme. Puis, après plusieurs échanges, la plaignante se relève et se place devant le lit. Alors que Neymar va en faire autant et tient un téléphone dans sa main, la situation dégénère subitement.

Najila Trindade qui se tient debout, porte deux coups à la star brésilienne, puis un troisième en prenant semble-t-il, un verre en main. Neymar tente de la repousser avec son pied.

« Mais je vais te frapper. Savez-vous pourquoi je vais vous frapper ? Sais-tu pourquoi ? Sais-tu pourquoi ? Pourquoi m’as-tu frappé hier ? Tu m’as laissé seule ici ! », crie la jeune femme. Neymar essaie de la calmer et la vidéo se termine.

La vidéo durerait 7 minutes selon l’avocat de la jeune femme

Selon l’avocat de la plaignante, Danilo Garcia de Andrade, cité par le média brésilien, la vidéo dure au total 7 minutes mais seule cette séquence a été diffusée pour le moment. Toutefois, le conseil de la jeune femme n’a pas précisé ce que contenait le reste des images. Il a en outre expliqué que le but de sa cliente était de montrer qu’elle avait été battue et violée.

« Ce qu’elle m’a dit au sujet de cette deuxième rencontre, c’est qu’elle avait besoin de la preuve de cette agression », a-t-il expliqué, évoquant une « gifle » de Neymar. « Elle a ramené Neymar dans cette chambre d’hôtel et l’a filmé (…) Je n’ai pas encore vu cette vidéo, je n’en ai vu qu’une minute », a-t-il poursuivi.

Danilo Garcia de Andrade a indiqué que sa cliente était convoquée par la police ce vendredi et que la vidéo ne serait remise aux autorités qu’après avoir été étudiée par la défense.

« Elle provoque une agression envers lui pour qu’il puisse se défendre »

Le père de Neymar a lui aussi réagi à la diffusion de ces images : « L’image parle d’elle-même. Les gens peuvent voir que c’était un piège et qu’il a été agressé ». « Elle provoque une agression envers lui pour qu’il puisse se défendre. On voit qu’il recule et se jette vers le fond du lit, elle lui a mis un coup avec une bouteille. Je ne sais pas si c’est une bouteille de vin, mais c’est quelque chose du genre. Je n’ai jamais vu un assaillant s’écrouler dans une bagarre. C’est bien de voir cette vidéo sortir », a-t-il ajouté.


« Avant qu’il n’entre, le portable filmait déjà, et c’est une première preuve pour nous, a-t-il asséné », a poursuivi Neymar Sr.