Appels avec des chants djihadistes dans des commissariats : un adolescent de 17 ans interpellé


Illustration. (Cineberg / Shutterstock)

Plusieurs commissariats de la région parisienne ont reçu des appels avec des chants djihadistes ces derniers jours. Un adolescent âgé de 17 ans a été interpellé à son domicile à Gap (Hautes-Alpes) ce jeudi soir.

Au lendemain de la tuerie de la préfecture de police, des commissariats de la région parisienne, notamment ceux de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), de Drancy (Seine-Saint-Denis) ou d’Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine), ont reçu des appels malveillants avec de la musique djihadiste ainsi que des menaces. Une plainte avait été déposée par le préfet de Police contre X pour apologie du terrorisme.

Les enquêteurs ont rapidement identifié un suspect et un adolescent de 17 ans a été interpellé à Gap. Il a été placé en garde à vue. Ce dernier est « déjà connu pour des faits similaires commis dans le passé » indique une source policière citée par LCI.

Le parquet de Gap a ouvert une enquête des chefs « d’appels téléphoniques malveillants réitérés », « de provocation directe à un acte de terrorisme », et « d’accès frauduleux dans un système de traitement automatisé de données et de menace réitérée de crime contre les personnes », précise la chaîne d’informations.