Arras : Une jeune femme de 22 ans entre la vie et la mort après avoir été poignardée, un homme interpellé


Illustration. (Shutterstock / Pierre-Olivier)

Une tentative d’homicide a eu lieu ce mercredi à Arras, dans les quartiers Ouest. Une jeune femme a été grièvement blessée à coups de couteau et transportée au CHRU de Lille (Nord). Les policiers ont interpellé son agresseur.

Un drame s’est produit dans un immeuble de la rue René-Descartes à Arras (Pas-de-Calais), ce mercredi peu avant 14 heures. Une jeune femme de 22 ans a été poignardée à plusieurs reprises par un homme qui se trouvait avec elle, dans un appartement du deuxième étage de ce bâtiment, relate La Voix du Nord.

Le suspect serait le compagnon de la victime, et père de ses enfants. Il serait âgé de 24 ans. Immédiatement après son acte, le jeune homme a pris la fuite en courant et a été percuté dans la rue par une voiture. Les enquêteurs ignorent à ce stade s’il s’agit d’un accident dû à son départ précipité, ou bien s’il a voulu se suicider.

Le suspect se réfugie dans une habitation voisine

Blessé lors de la collision, il a trouvé refuge dans une habitation choisie au hasard, à proximité. À 16h30, les sapeurs-pompiers ont été prévenus par une habitante de la rue Condorcet, apeurée et choquée, qu’un homme ensanglanté était entré chez elle, précise actuPas-de-Calais.

Alertés, les policiers l’ont rapidement interpellé. Il présentait des lacérations et des plaies sur le corps. Les secours, qui sont également intervenus, l’ont pris en charge et conduit à l’hôpital sous surveillance policière.


La jeune femme, quant à elle, présentait des blessures consécutives à plusieurs coups de couteau au thorax, au cou et au dos. Une équipe du SMUR lui a prodigué un long massage cardiaque sur place dans l’appartement, puis son état s’est stabilisé. Elle a été prise en charge par les pompiers et transportée au CHR de Lille. Son pronostic vital était toujours engagé.

Une enquête ouverte pour « tentative d’homicide »

La vice-procureure de la République d’Arras, Flavie Briche, s’est rendue sur la scène de crime. Le parquet a ouvert une enquête pour « tentative d’homicide » et les policiers en charge des investigations ont procédé aux premières auditions.

Le parquet d’Arras devrait se dessaisir au profit du pôle criminel de Béthune, compétent sur ce secteur. Une information judiciaire pourrait être ouverte. La thèse d’un féminicide serait privilégiée par les enquêteurs. D’après des informations recueillies par les policiers, le couple était séparé depuis plusieurs semaines.

Le procureur de la République d’Arras a précisé avoir pris une ordonnance de placement concernant les deux enfants du couple, âgés de 3 ans et 8 mois. Une prise en charge psychologique est prévue pour ces derniers et la mère de la victime, qui s’est rendue sur place.