Attaque de Villejuif : Fin de la garde à vue de la compagne de l’assaillant, elle devrait être hospitalisée


Un homme a attaqué des passants au hasard à Villejuif. (photo Remy Buisine ©)

La compagne de l’assaillant de Villejuif avait été interpellée et placée en garde à vue ce mardi pour « association de malfaiteurs terroriste ».

Soupçonnée de vouloir commettre une action violente, la compagne de Nathan C, le tueur de Villejuif (Val-de-Marne), a été interpellée ce mardi à Palaiseau (Essonne) par la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) de Paris, puis placée en garde à vue pour « association de malfaiteurs terroriste ».

La mise en cause était alors soupçonnée de vouloir commettre une action violente et un couteau a été retrouvé sur elle au moment de son arrestation. Selon plusieurs sources concordantes, cette dernière a menacé de commettre un « suicide by cops », c’est à dire de mourir sous les balles des forces de l’ordre en les attaquant. Elle aurait également reconnu ne pas se remettre du décès de son compagnon.

Une « forte dominante suicidaire »

La jeune femme de 33 ans présentée comme ayant des fragilités psychologiques selon une source proche de l’enquête citée par BFMTV, a une « forte dominante suicidaire » dans ses propos. Elle pourrait être hospitalisée à la demande d’un tiers, selon cette même source.

Tout comme l’assaillant de Villejuif qui était converti à l’islam depuis mai ou en juillet 2017 selon ses proches, la jeune femme s’était convertie elle aussi à cette religion début 2019 selon ses explications aux enquêteurs.


Le parquet national antiterroriste s’est saisit de l’enquête sur l’attaque au couteau de Villejuif qui a fait un mort et deux blessés. Une lettre « testamentaire » a été découverte dans le sac à dos du tueur, qu’il portait au moment de son passage à l’acte, ainsi que des ouvrages salafistes. L’agresseur qui était vraisemblablement très radicalisé, a hurlé « Allah Akbar » à plusieurs reprises lors de l’attaque.