Aulnay-sous-Bois : Le chauffard qui a tué une mère et son petit garçon écroué, il était déjà connu de la police

La voiture des victimes a été pulvérisée sous la violence du choc. (photo Nicolas C./BSPP)

L’homme âgé de 26 ans qui, en fuyant la police, a violemment percuté la voiture d’une famille à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), tuant une mère et son fils de 3 ans, a été placé en détention provisoire. Il a reconnu l’ensemble des faits.

La vie d’une famille a basculé dans l’horreur à cause du comportement inconscient d’un homme de 26 ans. Ce dernier a violemment percuté la Citroën C3 d’un couple et ses deux enfants en bas âge, dans la nuit de samedi à dimanche, à Aulnay-sous-Bois. Ivre et sous l’emprise de la drogue, il s’est lancé dans une course-poursuite avec les policiers, refusant le contrôle.

Déféré au terme de sa garde à vue, il a été déféré au tribunal de Bobigny avant d’être placé en détention provisoire rapporte Le Parisien. Il est poursuivi pour homicide involontaire, blessure involontaire, refus d’obtempérer, délit de fuite et conduite sous l’empire d’un état alcoolique.

La fillette toujours dans un état grave

Suite à cet accident, une mère de famille âgée de 36 ans qui était au volant, ainsi que son fils de 3 ans, ont perdu la vie. La fillette du couple âgée de 7 ans était toujours entre la vie et la mort à l’hôpital ce lundi. Son père de 39 ans, grièvement blessé, devrait quant à lui s’en sortir.

Tout a commencé par un refus d’obtempérer sur la commune de Champigny-sur-Marne vers 1 heure. Après un barbecue entre amis, le chauffard a pris le volant du van Mercedes Viano de sa mère. Il devait se rendre chez d’autres amis pour poursuivre sa nuit festive, déjà bien arrosée. Le conducteur avait 0,86 g d’alcool par litre de sang. Il a ensuite accéléré en croisant le chemin des forces de l’ordre, s’est engagé sur l’A4, puis sur l’A86, avant de sortir à Aulnay-sous-Bois, de griller un feu rouge et de percuter la voiture de cette famille dont le véhicule a été coupé en deux sous la violence du choc.

Le chauffard a ensuite essayé de prendre la fuite à pied mais a été rapidement interpellé. Les policiers ont dans le même temps pratiqué des massages cardiaques aux victimes, avant l’arrivée des secours. Une cellule psychologique a été ouverte afin que les fonctionnaires, choqués, puissent être pris en charge.

Connus pour des délits routiers

Le mis en cause de 26 ans a dans un premier temps raconté qu’il était passager du véhicule, avant de passer aux aveux, face aux éléments le mettant directement en cause.

En plus de l’alcool, il avait consommé de la drogue. Ce dernier qui réside à Roissy-en-Brie (Seine-et-Marne) était déjà connu des services de police pour des faits de refus d’obtempérer, conduite en état d’ivresse et usage de stupéfiants précise le quotidien francilien. Il faisait également l’objet d’une fiche lui interdisant de quitter le territoire nationale, dans le cadre d’une affaire de vol qui remonte à cinq ans. Néanmoins, le casier judiciaire de cet homme était jusqu’ici vierge.