Avalanche mortelle en Isère : le second militaire de 20 ans est décédé


Illustration. (image pxhere)

Deux militaires avaient été emportés par une avalanche dans le massif de Belledonne à Revel près de Grenoble (Isère). L’un avait été tué sur le coup et son ami grièvement blessé. Ce dernier est malheureusement décédé ce lundi.

Ils avaient décidé de gravir le Grand Colon, ce massif haut de 2400 mètres. Ces deux militaires qui étaient amis et passionnés de montage ne sont jamais revenus.

Ce 1er janvier, les deux hommes en repos étaient partis dans la nuit en refuge et avaient escaladé le couloir Mercier. Les secouristes avaient retrouvé leurs traces à cet endroit raconte France Bleu. Les deux victimes ont été emportées par une avalanche alors qu’ils descendaient en ski et ont été emportées sur 400 mètres par une plaque à vent.

Valentin Hebrard, sergent au 7e Bataillon de chasseurs alpins a été tué dans cette avalanche, les secours n’ayant rien pu faire pour le sauver.

Hospitalisé en hypothermie et polytraumatisé

Son ami, Eloi Fournier, 20 ans, maréchal des logis au 93e Régiment d’artillerie de montagne basé à Varces, est resté une partie de la journée sur place avant que ses proches ne donnent l’alerte, inquiets de ne plus avoir de ses nouvelles.


L’homme avait ensuite été localisé par le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) en hélicoptère vers 17 heures. Il souffrait d’hypothermie, était polytraumatisé et avait été transporté au CHU de Grenoble. Après avoir passé 11 jours entre la vie et la mort, le militaire est décédé. L’information a été confirmée par l’état-major de la 27e Brigade d’infanterie de montagne (BIM).