Axelle Dorier, 23 ans, tuée et traînée par une voiture à Lyon : deux hommes mis en examen, l’un a été écroué


Axelle Dorier était âgée de 23 ans. (photo Facebook)

Deux hommes ont été mis en examen après la mort d’Axelle Dorier, une jeune femme de 23 ans, mortellement percutée et traînée par une voiture, dans la nuit de samedi à dimanche à Lyon.

Les circonstances dans lesquelles une jeune femme de 23 ans a été tuée dans la nuit de samedi à dimanche dans le 5e arrondissement de Lyon, vers 03h30, se précisent. Un juge d’instruction a mis en examen deux hommes ce lundi : le conducteur de la Volkswagen Golf en cause, âgé de 21 ans, pour violences volontaires avec arme ayant entraîné la mort, ainsi que son passager de 19 ans, pour non-assistance à personne en danger. Le premier a été placé en détention provisoire, le second a été laissé libre sous contrôle judiciaire.

L’ambiance cette nuit-là était pourtant celle d’un anniversaire, joyeuse et festive. Axelle, une jeune aide-soignante de 23 ans habitant à Francheville, une ville de la métropole de Lyon, participait à cette soirée d’anniversaire dans le parc des Hauteurs (5e). Une quarantaine de personnes étaient présentes.

Trois voitures sont alors arrivées précise une source proche de l’enquête. Une Renault Twingo avec trois jeunes femmes à bord, ainsi qu’une Volkswagen Golf de location immatriculée en Allemagne, avec deux hommes à l’intérieur et une Mercedes avec un conducteur seul. Ces derniers s’étaient donnés rendez-vous sur Snapchat et avaient décidé de se rendre au parc pour poursuivre leur nuit ensemble. Ils ont alors constaté qu’une fête était en cours sur place.

La situation a dégénéré lorsque la conductrice de la Twingo a écrasé un chien – semble-t-il involontairement et en voulait finalement repartir – qui appartenait à un membre du groupe de fêtards. Ces derniers ont alors pris à partie l’automobiliste. Les deux autres jeunes filles qui étaient à bord ont tenté de calmer la situation.


La victime percuté une première fois puis traînée sur près d’un kilomètre

Le conducteur de la Golf aurait à son tour était pris à partie. L’homme a alors démarré et renversé Axelle qui lui demandait de s’arrêter. La jeune femme s’est tout de même relevée mais le conducteur à de nouveau foncé sur elle, de manière volontaire selon plusieurs témoignages. La victime a alors été traînée sur près d’un kilomètre jusqu’à la place des Minimes, où son corps a été retrouvé, juste après la rue de l’Antiquaille. Le mis en cause a alors abandonné son véhicule et a pris la fuite, tout comme son passager.

A leur arrivée, les secours n’ont rien pu faire. La jeune femme était décédée et son corps était très abîmé. Son petit ami et ses frères étaient présents au moment du drame. La police avait été initialement appelée pour une rixe vers 03h30, avant d’être sollicitée une seconde fois, quelques minutes plus tard, pour cet atroce drame.

Vers 6 heures du matin, trois suspects, dont le conducteur et son passager, se sont présentés à la police. Ces derniers ont rapidement avoué leur implication et ont été placés en garde à vue dans les locaux de la sûreté départementale.

Il affirme ne pas s’être rendu compte que la victime était restée accrochée à sa voiture

Dans ses premières déclarations, le conducteur de la Golf a affirmé qu’il avait paniqué et qu’il avait voulu quitter les lieux a détaillé le parquet. L’homme âgé de 21 ans a ajouté qu’il ne s’était pas rendu compte que la victime était restée accrochée à son véhicule. Son passager a fait des déclarations similaires.

Ces derniers n’étaient pas sous l’emprise de l’alcool au moment des faits et des analyses toxicologiques sont toujours en cours. Par ailleurs, les deux hommes mis en examen n’avaient aucun antécédent judiciaire.

Les investigations se poursuivent dans le cadre d’une commission rogatoire. Les enquêteurs vont pouvoir auditionner les nombreux témoins qui étaient présents afin de déterminer le déroulement exact de cette nuit qui a conduit à la mort d’Axelle Dorier.