Bagneux : Au volant d’un SUV, il refuse le contrôle et fonce volontairement sur un policier qui fait feu


Illustration. (photo Remy Buisine ©)

Le conducteur d’un SUV a foncé sur les policiers pour leur échapper dans la nuit de mercredi à jeudi à Bagneux (Hauts-de-Seine). Il est parvenu à prendre la fuite.

Un nouveau refus d’obtempérer et des policiers de nouveau en danger. Les faits se sont produits vers 03h15 du matin la nuit dernière sur l’avenue Albert Petit à Bagneux. Une patrouille du commissariat local a décidé de procéder au contrôle d’une Audi RSQ3 grise flambant neuve.

L’homme a d’abord ralenti avant d’accélérer brutalement, alors que les forces de l’ordre avaient mis pied à terre pour venir au contact du conducteur. Ce dernier a foncé volontairement sur l’un des fonctionnaires qui a ouvert le feu à une reprise. Le policier n’a fort heureusement pas été percuté, ni blessé.

Le chauffard a pris la fuite. Son véhicule dont la plaque d’immatriculation avait été relevée et diffusée sur les ondes police, a finalement été retrouvé peu avant 4 heures du matin stationné dans une rue de la ville et vide de tout occupant.

Une enquête a été ouverte par le parquet pour tentative d’homicide volontaire sur personne dépositaire de l’autorité publique et confiée à la sûreté territoriale (ST). Le chauffard était visiblement seul au moment de son acte.


Des faits qui se répètent

L’affaire survient dans un contexte de tension au sein de la police nationale et alors même qu’un policier a été très grièvement blessé la nuit précédente à Savigny-sur-Orge (Essonne), percuté par un chauffard qui a brutalement redémarré alors qu’il allait être contrôlé. Le fonctionnaire a toujours son pronostic vital engagé ce jeudi. Des faits similaires se sont également produits dans les Landes dans la nuit de lundi à mardi.