Bas-Rhin : Un gendarme de Sélestat se suicide avec son arme de service


Illustration. (shutterstock)

Un gendarme âgé de 57 ans a été retrouvé mort dans son logement de service ce dimanche matin à Sélestat (Bas-Rhin). Il a mis fin à ses jours avec son arme.

Le défunt a été découvert sans vie en fin de matinée ce dimanche, dans son logement de fonction à Sélestat apprend-on. Âgé de 57 ans, ce gendarme du peloton motorisé (PMO) s’est donné la mort avec son arme de service.

Le militaire devait partir à la retraite le 1er octobre prochain. Il était père d’un enfant selon La Voix du Gendarme. Son décès pourrait remonter à la veille selon les premières constatations. Les raisons de son geste fatal ne sont pas connues.

Il s’agirait du neuvième suicide dans les rangs de la gendarmerie nationale depuis le début de l’année, alors qu’un gendarme de 30 ans s’est ôté la vie début juillet à Champrépus, dans le département de la Manche.