Besançon : Recherché par la justice et muni de deux armes à feu, le chauffard tente d’échapper à la BAC


Illustration. (photo Baziz Chibane/PhotoPQR/La Voix du Nord/Maxppp)

Les policiers de la brigade anticriminalité (BAC) ont essuyé un refus d’obtempérer de la part d’un automobiliste à Besançon (Doubs) dans la nuit de samedi à dimanche. Recherché par la justice, le fuyard transportait un pistolet-mitrailleur et une arme de poing.

Un simple contrôle routier est au départ de cette interpellation et la saisie de deux armes à feu. Vers 23 heures, les policiers de la BAC en patrouille dans le quartier des Clairs-Soleils ont aperçu un automobiliste qui a soudainement changé de direction en les apercevant, heurtant le trottoir explique L’Est Républicain.

Les forces de l’ordre ont décidé de contrôler cet homme. Mais il a refusé de s’arrêter et a pris la fuite vers la zone industrielle de Thise. Voyant qu’il était rattrapé, il a abandonné sa voiture et pris la fuite à pied. Les policiers l’ont rapidement interpellé. Dans son véhicule, ils ont découvert un pistolet-mitrailleur de type MP 38, une arme utilisée notamment durant la seconde guerre mondiale, ainsi qu’une arme de poing.

Placé en garde à vue, le suspect conduisait sans permis de conduire et faisait l’objet d’un mandat d’arrêt. Il n’avait pas réintégré sa prison après une permission de sortie.

Un dangereux chauffard interpellé la veille

24 heures plus tôt, les policiers ont stoppé un chauffard alcoolisé et ses trois passagers. Le conducteur a pris de dangereux risques pour échapper aux forces de l’ordre et un motard CRS a ouvert le feu pour mettre un terme à cette course folle.