Béziers : Cinq femmes interpellées par la DGSI, l’une soupçonnée d’un projet d’attentat


Le siège de la DGSI à Levallois-Perret. (photo Ip3 Press/Maxppp ©)

Les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ont interpellé cinq femmes dans la nuit de samedi à dimanche à Béziers (Hérault). Elles ont été placées en garde à vue.

Opération de police la nuit dernière dans le quartier de la Devèze à Béziers. Les hommes de la DGSI ont interpellé cinq femmes qui ont été placées en garde à vue rapporte Le Point. Une enquête préliminaire avait été ouverte par le parquet national antiterroriste (PNAT) dans ce dossier pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ».

Les policiers ont souhaité agir rapidement et procéder à ces interpellations. L’une des suspectes étant susceptible de commettre une action violente à Montpellier, dans un futur proche. Lors des perqusitions, du matériel qui peut entrer dans la conception d’explosifs a été saisi. Il s’agit néanmoins de produits en vente libre détaille Le Point. Les policiers ont également découvert des armes ajoute franceinfo.

Les fidèles d’une église ciblés ?

La mise en cause principale ainsi que sa mère et trois sœurs – dont l’une est mineure – ont été interpellées dans le même logement. Elles n’étaient pas connues des services de police mais seraient néanmoins radicalisées selon l’hebdomadaire. Selon Le Parisien, le suspecte principale âgée de 18 ans aurait eu pour projet une action violente visant les fidèles d’une église de Montpellier.

Les forces de l’ordre étaient toujours sur les lieux de l’opération à la mi-journée ce dimanche, rue Jean Franco.